Comment bien choisir son serveur ?

Par Alban Maregot le 24 mars 2022
bien choisir son serveur

Que ce soit pour héberger vos bases de données, pour stocker vos fichiers ou encore pour installer vos logiciels métiers, vous aurez besoin d’un serveur. Matériel aux multiples usages, il est la clé de voûte d’une infrastructure informatique, au bureau comme à domicile. De ce fait, son choix ne doit pas se faire à la va-vite. Pour bien choisir, il est vital de vous baser sur des critères précis.

Le format physique en adéquation des besoins

Sur le marché des serveurs informatiques, il existe plusieurs formats physiques de machines pour des besoins variés. Le premier est le serveur rack, conçu pour être installé dans une baie. Son principal atout est d’offrir une importante densité, jusqu’à 40 appareils par mètre carré. Avec un HP server, vous profitez en prime d’une plus grande facilité d’accès à vos appareils pour réaliser les opérations d’entretien et de maintenance.

Par ailleurs, un serveur rack propose des configurations plus performantes par rapport à un serveur tour. Ce dernier a une apparence comparable à l’unité centrale d’un ordinateur fixe. Il a l’avantage de pouvoir être installé n’importe où dès lors qu’une arrivée de courant électrique est disponible. En revanche, il produit des nuisances sonores et thermiques. Le serveur blade est une autre alternative. Plus récent, ce format est plus performant et plus efficace sur le plan énergétique.

serveur

La capacité de stockage et les services embarqués

Outre le format, la capacité de stockage constitue un autre critère essentiel dans le choix du serveur informatique adéquat. Centre névralgique de votre réseau informatique, il héberge l’ensemble des données à la base de votre vie numérique. De ce fait, il est indispensable qu’il puisse stocker autant d’informations que nécessaire et possible. À l’heure actuelle, une capacité d’un téraoctet (1 To ou 2 x 500 Go) apparaît comme le strict minimum pour travailler sans souci.

Après avoir évalué la capacité de stockage qui répond à la future utilisation, vous devez considérer les services embarqués par votre serveur. Ce sont les principaux services qu’il contient. En général, vous êtes amené à choisir entre les Windows Home Server de Microsoft et les distributions Linux allégées. Les solutions Windows sont plus appropriées pour un réseau local, tandis que les solutions Linux sont plus polyvalentes et conviennent à un parc hétérogène.

La facilité de configuration et la sécurité des données

Le format physique et le moteur ne sont pas suffisants pour faire un bon serveur. Il est essentiel qu’il corresponde aussi aux interrogations relatives à sa configuration pour une utilisation optimale. Parmi les questions importantes figurent la mise en route du NAS, l’ajout d’utilisateurs, la disponibilité d’un assistant logiciel, etc. Vous devez prendre en considération les éventuelles complications au cours de la configuration de votre serveur.

Enfin, le dernier point à ne pas négliger concerne le degré de sécurité des données. En effet, lorsque les données personnelles d’un individu ou les données confidentielles d’une entreprise sont stockées sur un seul serveur, la sécurité revêt une importance stratégique. Dans cette optique, il est judicieux par exemple d’opter pour un serveur avec deux disques et doté de la technologie Raid 1. Elle garantit la copie identique des données.

Postez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.