Comment est régi le CBD en France ?

Par Alban Maregot le 7 mai 2021
cbd france

Le CBD, cette substance issue du chanvre suscite beaucoup de débats en France, en Europe et sur le reste du monde. Ce débat concerne sa commercialisation et sa consommation sur laquelle certaines entités et pays ne sont pas d’accord.

Malgré le fait qu’il s’avère ne pas être dangereux pour la santé et qu’il a été prouvé que ses bienfaits sur l’être humain sont nombreux, les lois concernant le CBD varient selon les pays à commencer par la France et l’Europe.

Regardons de plus près ce qui en est afin de mieux se renseigner avant de prendre une décision d’en commercialiser ou d’en consommer.

Le CBD : la situation en France

Plusieurs recherches ont attesté des bienfaits apportés par la consommation de CBD à des fins de bien-être du corps et de l’esprit. En effet, ses propriétés apaisantes sont avérées, il traite des personnes atteintes de stress chroniques ou d’anxiété. Les douleurs et maladies corporelles sont également soulagées par la consommation de CBD.

Ce n’est pas une drogue donc il ne provoque aucun effet indésirable lié à la consommation de produits cannabinoïdes tels que le THC.

Cependant, concernant le CBD en France, la flexibilité sur ce type de substance n’est pas encore de mise. La réglementation concernant le CBD est plutôt stricte en interdisant la culture, l’utilisation en industrie ou encore la commercialisation des vrais CBD, c’est-à-dire ceux qui sont issus de la plante entière de chanvre. Ce qui va à l’encontre de la déclaration de l’OMS confirme les vertus du CBD.

Les produits dérivés du CBD ou contenant une quantité raisonnable de CBD est accepté à la mise en vente et à l’achat. Un des points importants dans l’élaboration d’un produit contenant du CBD telle que les gélules et les aliments comptant le CBD parmi ces ingrédients, c’est que le produit ne doit contenir de THC au-delà de 0,2%. Si ces législations sont respectées, ces produits peuvent circuler sur le marché sans aucun souci.

CBD en France

Le CBD : la France comparée au reste de l’Europe

Tout d’abord, il faut savoir que l’Union européenne autorise librement la vente et l’achat de CBD auprès des revendeurs de ce produit. Toutefois, chaque pays membre adopte une législation différente qui lui est propre. Le passage à une frontière avec du CBD dépendra donc des lois en vigueur au sein du pays que vous souhaitez visiter. Un certificat est nécessaire si le CBD est utilisé à des fins médicales pour les pays interdisant, totalement ou partiellement, sa consommation.

Suite à cette décision de l’Union européenne, plusieurs pays se situant dans cette zone ont déjà ouvert au public la mise en vente de CBD. Chacun d’entre eux admet que le CBD ne présente aucun danger nocif pour la santé et ne se trouve pas dans la catégorie de la drogue. Au contraire, ils mettent en avant son aspect thérapeutique et médicinal.

Les pays tels que la Suisse, l’Italie, la Grèce, l’Allemagne, la Croatie, la République tchèque ou encore l’Estonie autorisent déjà la vente et l’achat de produits contenant du CBD. Le taux maximum de THC accepté dans chaque produit est, pour ces pays, de 1% tandis que ce taux est de 0.2% en France.

Postez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *