Comment éviter les arnaques aux pellets et au bois bûche ?

Par Alban Maregot le 26 novembre 2022
arnaque pellet

La hausse des prix de l’énergie n’épargne pas le bois de chauffage et ses dérivés comme les granulés. D’ailleurs, des pressions se font sentir sur l’approvisionnement. Face à cette situation, les arnaques au bois de chauffage se multiplient. Comment éviter de se faire arnaquer ? Quels sont les sites et commerçants de confiance ?

Une sélection de professionnels pour acheter des pellets en toute confiance

Après l’électricité et le gaz, c’est au tour du bois de chauffage de voir ses prix s’envoler. Cela concerne notamment les pellets qui sont également appelés granulés de bois. Le prix de ce combustible a été multiplié par 3, voire par 4 en l’espace de quelques mois.

Pour maîtriser leur facture énergétique, de plus en plus de Français cherchent donc les meilleures adresses, notamment sur Internet. Une aubaine pour de nombreux arnaqueurs. Les victimes commencent à se compter par dizaines en France.

Toutefois, pour éviter pareille situation, il est possible de se tourner vers des sites de confiance. C’est le cas de Lemarchedubois, un portail qui propose depuis des années une sélection de fournisseurs de bois de chauffage sur tout le territoire français métropolitaine et en Corse.

La particularité de ceux-ci ? Ce sont des professionnels situés au plus près de chez vous, des entreprises qui ont pignon sur rue depuis des années. C’est le gage d’un service de qualité, mais également d’un combustible qualitatif, qu’il s’agisse de bûches traditionnelles, de pellets ou encore de bûches de bois compacté.

pellet bois

Comment ne pas se faire arnaquer ?

Comme le rappelle le site précédemment cité, plusieurs indices doivent éveiller des soupçons en vous. Prix trop bas, publicité sur les réseaux sociaux, absence de mentions légales, paiement avant livraison, quels sont ces éléments qui doivent vous mettre la puce à l’oreille ?

Des publicités sur les réseaux sociaux

Un professionnel ayant pignon sur rue n’a pas besoin de faire de la publicité pour vendre du bois de chauffage sur les réseaux sociaux. C’est un point qui doit vous alerter car la plupart des victimes ont été piégées suite à une annonce sur Facebook.

Des tarifs bien trop alléchants

La demande ne cesse de grimper en bois de chauffage avec l’approche de l’hiver. Aucun professionnel sérieux n’a besoin de baisser ses tarifs de manière drastique pour écouler ses stocks.

De fait, si vous tombez sur une offre proposant du bois compacté, des granulés de bois ou encore des bûches traditionnelles à des prix imbattables, c’est vraisemblablement qu’il s’agit d’une arnaque.

L’absence de mentions légales

Si vous tenez absolument à passer commande sur internet, sachez que celui-ci doit faire état de mentions légales. Vous y trouverez notamment les coordonnées complètes de l’entreprise, y compris son SIRET. N’hésitez pas à le vérifier, mais également à téléphoner à l’entreprise pour vous assurer qu’elle existe réellement.

Le paiement avant la livraison

Autre élément qui doit vous interroger, le fait que votre interlocuteur vous demande l’intégralité du paiement par virement bancaire avant de vous avoir livré. Sachez que les professionnels du bois de chauffage livrent souvent à votre domicile sans vous avoir nécessairement demandé l’intégralité du paiement.

Il arrive toutefois que certains exigent d’être réglés avant de venir chez vous. Dans ce cas, n’acceptez de payer que par carte bancaire. Seul ce paiement vous permet d’annuler la transaction ou de faire jouer une assurance en cas de problème. Si un virement bancaire vous est demandé, sachez qu’il s’agit probablement d’une arnaque au bois de chauffage. En effet, une fois le virement effectué, aucun recours n’est possible, vous ne pouvez plus faire marche arrière.

Malgré tous ces éléments, vous n’êtes pas à l’abri d’une tentative d’escroquerie. Le mieux reste de faire confiance à des structures réputées près de chez vous.

Postez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *