Comment mieux manger en faisant ses courses au supermarché ?

Par Matthieu Resaut le 20 juin 2022

Pour faire leurs courses et provisions, de nombreuses personnes privilégient les supermarchés. Pourtant, à certains égards, les grandes surfaces ne sont pas les plus recommandées pour manger sainement. Dans un contexte où le concept du « mieux manger » gagne en popularité, il est pourtant possible de manger sain en faisant vos courses au supermarché. Quels aliments acheter en supermarché ? Que regarder sur les emballages ?

Achetez « made in France » pour mieux manger

Si vous effectuez vos achats au supermarché, vous pouvez désormais acheter des produits fabriqués en France pour une alimentation plus saine. À une époque où 69% de Français s’interrogent sur l’impact de leur alimentation sur leur santé (ministère de l’Agriculture et de l’Environnement), le « made in France » est la solution.

Les produits de pure fabrication française sont gage de qualité. Ils excluent généralement la présence d’OGM et protègent votre santé. À la faveur du « made in France », vous êtes sûr de manger sain. Outre la qualité, ces produits offrent de sérieuses garanties en termes de traçabilité. Ceci est sans compter la maîtrise des prix : 2 Français sur 3 sont prêts à payer plus cher un produit fabriqué en France.

C’est donc logiquement que de plus en plus de supermarchés s’alignent sur ce changement de paradigme. Ils proposent dorénavant des rayons exclusivement dédiés aux produits « Origine France Garantie ». Pour faire vos courses, vous pouvez alors cibler ces rayons. Ainsi, vous choisirez des produits sains, sans risques pour votre santé.

Courses au supermarché : mieux manger en achetant local

Comme cette cliente, il est possible de se rendre dans un supermarché à Strasbourg par exemple, pour trouver des produits appréciés pour leur valeur nutritionnelle.

Privilégiez les fruits et légumes bio de saison, même au supermarché

Pour mieux manger tout en faisant vos courses au supermarché, vous pouvez privilégier les produits de saison bio. Si ces derniers offrent l’avantage d’être très économiques, nous vous les recommandons surtout pour leur qualité et leur fiabilité. Effectivement, il s’agit de produits exempts de traitements aux pesticides et donc sans risque pour l’organisme.

De plus, les produits de saison permettent de répondre parfaitement à vos besoins nutritionnels, lesquels varient selon les saisons. En hiver par exemple, préférez les produits riches en vitamines et en minéraux. Les fruits et légumes comme les agrumes et les poireaux en sont des exemples. En été, optez plutôt pour les pastèques et les melons pour leur apport en eau et minéraux.

Par ailleurs, il faut dire que les fruits et légumes de saison sont particulièrement pourvus en antioxydants. Il suffit de bien les choisir :

  • en été : concombre, tomate, figues, pastèques, etc.,
  • en hiver : avocat, chou, pomme, citron, etc.,
  • en automne : courge, betterave, champignon, etc.,
  • au printemps : framboises, fraises, asperges, radis, etc.,

Les rayons fruits et légumes bio sont de mieux en mieux achalandés dans les grandes surfaces. Aussi, ne vous privez pas !

Lisez les informations nutritionnelles sur les produits

Lorsque vous allez au supermarché pour faire vos courses, prenez la peine de lire les informations nutritionnelles sur les produits industriels notamment. Si elles peuvent être denses et parfois complexes à comprendre, il est quand même important de s’y intéresser, pour garantir la qualité de ce que vous consommez. Afin de vous faciliter la tâche dans cette interprétation, nous vous proposons quelques astuces.

Sachez que les ingrédients et leurs proportions sont des mentions obligatoires qui doivent figurer sur les étiquettes des produits. De plus, les ingrédients doivent être classés par ordre décroissant de leur teneur dans le produit : les fortes proportions en premier, les faibles ensuite. Certains produits sont tout de même exempts de cette exigence, les fruits et légumes frais par exemple.

Identifiez la présence d’additifs dans les produits vendus en grandes surfaces

Pour être sûr de la qualité des produits industriels et ultras transformés que vous achetez au supermarché, vous devez savoir déchiffrer la présence et la nature des additifs qu’ils renferment. Si ces substances sont souvent utilisées pour améliorer ou préserver les caractéristiques des produits, elles ne sont pas toutes sans risque. Certains additifs ou agents cosmétiques et économiques comme le dioxyde de titane, les nitrates et nitrites sont considérés comme cancérigènes.

Sur certains produits ultras transformés, vous reconnaîtrez la présence d’additifs à risque par leur mention de façon claire. Dans d’autres cas, leur présence se matérialise par la présence d’un code. Le code E471 par exemple indique une teneur en émulsifiant, et le code E466 la présence d’un épaississant. Le « E » désigne Europe, alors que les 3 chiffres suivants représentent une catégorie d’additif : agents de texture, agents antioxygène, conservateurs, colorants, etc.

Si la majorité des produits moins chers au supermarché sont transformés, tous ne le sont pas, ou du moins pas dans la même mesure. Ainsi, vous pouvez acheter certains produits au supermarché, sans craindre pour votre santé et votre équilibre alimentaire. Ils sont assimilables à une préparation faite maison. Là encore, prenez le temps de bien regarder la liste des ingrédients. Aussi, quand vous aurez trouver un produit qui correspond à vos attentes, vous pourrez le reprendre sans même vous poser de questions quant à sa composition.

Achetez des viandes blanches pour manger sainement

Pour mieux manger, une fois au supermarché, préférez les viandes de volaille. Elles sont moins caloriques que les viandes rouges. De plus, la viande de volaille a une faible teneur en lipides et préserve votre santé. Sa consommation diminue le risque de maladies cardiovasculaires et l’augmentation du mauvais cholestérol. La dinde, la pintade, le poulet, l’oie, le canard sont des exemples de volaille à privilégier lors de vos achats au supermarché.

De même, nous vous conseillons la viande de lapin, pour sa richesse en protéines animales et en vitamines du groupe B. Elle est aussi une importante source d’Oméga 3 et de fer. De plus, la viande de lapin est pauvre en cholestérol et en graisse. Son apport en lipide est plutôt modéré. Sa consommation limite les risques cardio-vasculaires.

Pensez aussi à vous rendre au rayon poissonnerie : les poissons sont une excellente source de vitamines et de minéraux, et leur consommation doit être incluse dans vos repas à hauteur de trois fois par semaine.

Postez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.