La communauté européenne du charbon et de l’acier à l’origine de l’Europe

Par Alban Maregot le 20 juin 2022
la CECA

L’Union Européenne telle que nous la connaissons est le produit d’une longue histoire qui s’est construite avant tout sur le besoin d’équilibrer les forces et d’interconnecter les économies des différentes nations du continent. De nombreux traités ont ainsi jalonné les progrès en matière de collaboration entre pays européens et diverses organisations se sont succédé avant de voir émerger l’Union Européenne moderne. Focus sur la communauté européenne du charbon et de l’acier à l’origine de l’Europe.

Deux hommes à l’origine de l’Europe

Au sortir de la seconde guerre mondiale, les économies européennes sont dévastées. Les peuples souffrent et le désir de vengeance distille son poison dans toutes les strates de la société. L’Allemagne semble en outre se relever bien plus vite que la France et la peur de voir de nouveau les soldats envahir le territoire national en France est forte. Jean Monnet propose alors de créer une organisation supranationale au niveau européen.

L’idée est de connecter les économies des pays majeurs en Europe afin d’empêcher le retour de la guerre. En 1950, le ministre des Affaires étrangères français, Robert Schuman, fait une déclaration en faveur de la création de cette entité continentale, considérée comme l’un des événements à l’origine de l’Europe moderne. Ceci aboutira un an plus tard à la création de la Communauté Européenne du Charbon et de l’Acier, puis à celle de la Communauté Économique Européenne quelques années plus tard. Si vous voulez savoir quand a été signé le traité de Rome, visitez parlorama.eu !

origine Europe

La CECA et la supranationalité

Mais avant le Traité de Rome, c’est bien le Traité de Paris, signé en 1951 qui crée la Communauté Européenne du Charbon et de l’Acier. Six pays, la France, la RFA, l’Italie, la Belgique, les Pays-Bas et le Luxembourg s’accordent sur la libre circulation de ces ressources hautement stratégiques ainsi que sur l’accès aux sources de production. L’existence de l’organisation est prévue pour 50 ans.

Ce premier exemple de projet supranational vise à mutualiser les ressources nécessaires à l’armement afin d’éviter les dérives militaristes et de favoriser la coopération entre les peuples. Mais ce premier traité à l’origine de l’Europe évite le modèle d’une autorité fédérale, aux compétences régaliennes, pour ne pas stimuler les réactions nationalistes, tout en favorisant la reconstruction et le développement économique autour d’un marché commun.

Le Traité de Rome ou la confirmation européenne

La création de la Communauté Européenne du Charbon et de l’Acier est donc souvent considérée, et à juste titre, comme l’événement à l’origine de l’Europe économique. À cette époque, on considérait que la collaboration économique, et les échanges qui ont permis par exemple l’invention de la maison container, devait nécessairement précéder toute politique unifiée au niveau continental. Mais quelques années plus tard, un nouveau pas est franchi, avec la signature du Traité de Rome.

Les mêmes six pays se retrouvent dans la capitale italienne pour cette fois ouvrir la voie à une Europe plus intégrée politiquement. C’est la ratification de ce traité qui permettra notamment la création d’institutions telles que la Commission Européenne, le Conseil des Ministres ou le Parlement Européen. La CECA elle poursuivra son existence jusqu’en 2002, tout en voyant ses dispositions régulièrement modifiées.

Postez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.