Les gens ont besoin d’aller plus rapidement chez le psychologue !

Par Adrien Faure le 29 octobre 2014
psychologue-seul

C’est une Enquête nationale sur la santé menée en Belgique qui fait état de cette conclusion : les gens doivent être envoyés plus rapidement chez un psychologue car ils attendent en moyenne 10 ans avant de chercher des solutions à leurs problèmes psychologiques ce qui est, on s’en doute, beaucoup trop long.

Cette Enquête nationale sur la santé menée dans le courant de l’année 2013 indique par ailleurs qu’un Belge sur trois souffre de problèmes émotionnels. Un chiffre qui confirme ce besoin de la population de pouvoir bénéficier de soins de santé mentale de qualité et dans les meilleurs délais !


Des résultats peu surprenants

Comme l’indique Koen Lowet (administrateur délégué de la Fédération Belge des Psychologues) dans un communiqué de presse, les résultats de cette Enquête nationale sur la santé ne sont pas surprenants puisqu’on a remarqué ces dernières années plusieurs signes avant-coureurs tels que la hausse des anti-dépresseurs et du Ritalin ou encore des hospitalisations psychiatriques trop longues.

Pour améliorer la prise en charge des patients souffrants de problèmes émotionnels, il conviendra de trouver des solutions pour les envoyer beaucoup plus tôt chez un psychologue à Liège de manière à ce que le problème ne devienne pas insurmontable. En effet, plus les gens attendent pour traiter leurs problèmes psychologiques, plus il faudra du temps avant qu’ils ne retrouvent une certaine stabilité !

consulter un psychologue

Les attentes de la Fédération des Psychologues

Si le précédent gouvernement a permis de réaliser plusieurs avancées comme le fait de reconnaître les psychologues cliniciens comme profession de soins de santé, la Fédération des Psychologues de Belgique attend encore beaucoup du prochain gouvernement. Pour Koen Lowet, celui-ci devra notamment développer le remboursement des soins psychologiques afin de les rendre accessibles au plus grand nombre, augmenter le budget des centres de santé mentale ou encore améliorer la détection et l’intervention précoces en encourageant les entreprises et les écoles à faire davantage appel à des psychologues !

Postez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *