Les industries alimentaires mettent l’accent sur la qualité de leurs produits

Par Yasmine Lacroix le 16 mars 2018
secteur agroalimentaire

Diverses raisons, non seulement économiques, imposent aux industries alimentaires qui souhaitent se développer et améliorer leur vente l’obligation de mettre l’accent sur la qualité des produits qu’elles mettent sur le marché.

Qu’est-ce qu’on entend par produit alimentaire de qualité ?

Plusieurs critères sont à prendre en considération pour dire qu’un produit alimentaire est « de qualité ». Il ne s’agit ainsi pas juste que les fabricants s’assurent qu’un produit soit savoureux et qu’il ait une belle apparence. L’aspect sanitaire des produits est aussi devenu primordial pour les consommateurs.

Par ailleurs, avec l’augmentation nette des cas d’obésité et maladies dues au surpoids, la qualité nutritionnelle des aliments en vente est devenue un critère essentiel de choix. Pour ces derniers donc un produit de qualité est aussi bon que bien présenté et parfaitement sans danger pour la santé.

Les industries alimentaires s’efforcent d’améliorer l’aspect sanitaire de leurs produits

La réglementation européenne concernant l’hygiène des produits alimentaires a été renforcée. Des contrôles et un suivi sont effectués par la Direction générale de l’alimentation. De nouvelles normes ont été mises en place dont l’ISO 22 000 relative aux méthodes de gestion de la sécurité des denrées alimentaires.

Face aux exigences toujours plus pointues de la législation et des consommateurs, les industries alimentaires ont pris les mesures qui s’imposent en mettant en place diverses mesures adaptées. La majorité d’entre elles ont opté pour l’assistance et le conseil d’un expert du secteur agroalimentaire dans leurs démarches.

Les solutions appliquées par les professionnels

Non seulement pour faire face à la concurrence, mais aussi pour satisfaire les consommateurs et les normes et les réglementations en vigueur, chaque étape de la chaîne de production des produits alimentaires fait l’objet de contrôle rigoureux, y compris le mode de production des matières premières livrées par les fournisseurs.

Les industries alimentaires ont ainsi réduit l’utilisation d’ingrédients pouvant nuire à la santé des consommateurs notamment les sucres, le sel, les graisses et les acides gras saturés sans porter atteinte aux qualités gustatives des produits. Certaines ont rejoint le PNNS (programme national nutrition santé) ou l’Observatoire de la qualité des aliments tandis que d’autres apportent leur soutien aux programmes de recherche sur la nutrition et l’alimentation ainsi que la Fondation Française pour l’Alimentation et la Santé.

La communication n’est pas négligée

Les industries alimentaires ne lésinent pas non plus sur la communication et le marketing. Les encarts publicitaires, des messages sur les publicités télévisées interpellent les consommateurs sur la nécessité de faire attention à leur alimentation, la nécessité de la pratique du sport et d’un mode de vie sain.

Postez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *