Comment les villes agissent-elles pour sécuriser leur réseau routier ?

Par Alban Maregot le 27 octobre 2022
sécurité routier

Il y a encore trop d’accidents de la route dans les villes françaises. L’hiver qui vient, avec les problèmes d’énergie auxquels nous faisons face, pourra aussi causer son lot d’ennuis, en surplus. En effet, si l’on doit réduire la luminosité des villes, cela pourrait causer un plus grand nombre d’accidents sur les routes, la visibilité étant moindre. Ceci dit, les villes ne restent pas les bras croisés. Voici quelques solutions qu’elles utilisent.

Ralentir la circulation grâce au coussin berlinois

Probablement mieux connu sous le nom de dos d’âne, le coussin berlinois est très efficace pour réduire la circulation sur une route. De plus, il peut être transporté d’un point à un autre, puisqu’il n’est pas en ciment, mais bien en caoutchouc. C’est pourquoi il est si souvent utilisé sur des parcours où des constructions sont en cours. Ceci dit, ils font tout aussi bien leur travail, sur une voie où les conducteurs ont tendance à circuler trop rapidement.

Généralement, cela est dû au fait que la rue est longue et droite. On placera alors quelques coussins berlinois, à des distances calculées, l’un de l’autre, afin que les véhicules doivent ralentir, si leurs conducteurs ne veulent pas avoir des problèmes de suspension sur leur voiture, plus tard.

réseau routier

La création de nouveaux ronds-points

Souvent, les accidents dans les villes sont causés par des intersections où il n’y a aucun signal qui puisse ralentir la circulation. Généralement, on y évite les feux de circulation, pour ne pas ralentir le trafic. Cependant, si les accidents s’accumulent, alors les villes passent à une solution moins radicale, soit la construction d’un rond-point.

En effet, ceux-ci permettent de conserver la fluidité de la circulation, tout en réduisant grandement les dangers d’accident sur ces intersections qui ont coûté des blessures ou la mort, a des conducteurs et leurs passagers, précédemment. On peut dire qu’il y a eu une grande augmentation du nombre de celles-ci au cours des dernières décennies, ayant prouvé leur valeur en sauvant des vies.

La réduction de la limite de vitesse

Ce n’est pas la solution que les citoyens préfèrent généralement. Pourtant, c’est certainement une des plus efficaces, en ce qui concerne la sécurité routière. En effet, il est prouvé qu’une réduction de la limite de vitesse se traduit par une baisse des accidents de la route sur les parcours affectés par celle-ci. C’est donc un choix intelligent qui se doit d’être adopté, là où les dangers sont plus élevés. Mais la réduction de la vitesse limite a un second effet positif : elle permet aussi de réduire la pollution. C’est un problème que de plus en plus de grandes villes connaissent.

D’ailleurs, dans de nombreux centres, la vitesse est désormais réduite sur une base journalière, lorsque le niveau de pollution atteint une barrière inacceptable pour la qualité de vie des citoyens. Durant ces périodes, certains véhicules, moins écologiques, sont aussi bannis des rues et des artères de ces centres-villes. On voit bien que la sécurité des réseaux routiers est prise au sérieux par les villes. D’ailleurs d’autres mesures verront le jour, au cours des prochaines années, afin de protéger tous ceux qui roulent sur les routes de France.

Postez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *