Les after work, la nouvelle tendance des entreprises


Accueil > Entreprises, services, et conseils

Les after work, la nouvelle tendance des entreprises

Rodolphe Bertranne - le 4 juillet 2017 - 0 commentaires

Concept et origine :

Apparu en Grande Bretagne, le concept d’After Work s’est répandu en France il y a quelques années à peine. Progressivement, ce concept de « boire un verre après le travail » est en train de gagner du terrain, notamment dans les grandes villes. Il s’agit de développer son réseau professionnel et de se détendre d’un point de vue personnel.

Les entreprises et les employés qui participent à un after work, le font généralement dans un lieu adapté à la situation : bar, discothèque, restaurant. Le but étant bien évidemment de passer une soirée agréable au milieu de ses collègues et de faire connaissance tout en savourant un cocktail, un buffet et/ou de la bonne musique.

Ce type d’évènement est généralement organisé par l’entreprise mais peut l’être également par les employés eux-mêmes. Dans le domaine du management, il est considéré qu’un after work favorise l’esprit d’équipe et permet de meilleurs résultats. Nombreux sont les salariés qui se sentent mieux, plus productifs et qui apprécient ce type de contact avec leurs collègues.

Bien comprendre l’after work

La majeure partie des entreprises qui souhaitent réaliser ce type d’évènement, cherche un lieu pour l’organiser qui soit généralement externe aux murs de l’entreprise. Le but étant de « couper » le lien avec le travail. Le jour de prédilection des after work serait, semble-t-il, le jeudi soir.

Bien évidemment il ne s’agit pas là d’une sortie entre amis, et des codes sont à respecter. Les start-up (1-10 personnes) et les grandes entreprises (> 100 personnes) sont les plus grands consommateurs d’after work avec une dizaine (voire plus) d’évènements de ce type organisés par an. Il en découle que de nombreuses entreprises considèrent ces sorties comme essentielles et leurs salariés y voient le moyens d’étendre leur réseau et de nouer des liens avec des collègues d’autres services ou même des clients.

Les secteurs qui sont les plus férus d’after work sont principalement ceux liés au commerce et à la communication (commercial, markéting, designer…) mais aussi les ingénieurs.

Dans tous les cas, un after work doit se dérouler dans les bonnes conditions pour qu’il soit réussi. Les salariés doivent pouvoir se détendre devant un bon verre, en restant professionnels. Pas trop d’alcool mais suffisamment, de quoi manger sans saturation… un équilibre délicat pour fournir le contentement d’une bonne soirée tout en conservant de la retenue.







Vous avez aimé cet article, recommandez-le à votre réseau :



about the author

Laisser un commentaire