Les avantages de la virtualisation informatique pour une entreprise

Par Marc Vilmartz le 27 mars 2018
un serveur info

Si vous avez uniquement deux postes de travail au sein d’une TPE, la virtualisation n’est pas nécessaire. Mais, dès que vous atteignez plusieurs dizaines de PC, des applications variées, vous avez tout intérêt à changer la structure de votre réseau informatique pour virtualiser.

Les entreprises qui débutent seulement et ont pour objectif de grossir rapidement peuvent également, pour gagner du temps et de l’argent, commencer dès le départ avec un serveur virtualisé.

Virtualisation : kézako ?

Un serveur, comme il est conçu dans 90% des entreprises, est fait pour faire fonctionner un seul système. Or, avec de nombreux employés, il devient alors insuffisant et la tendance est alors de monter d’autres serveurs pour répondre au fur et à la mesure de la demande. Ce choix de la simplicité se révèle pourtant être une mauvaise décision sur le long terme.

En faisant cela, chaque serveur est peu exploité. Il lui reste encore beaucoup de ressources disponibles qui, si vous aviez virtualisé, travailleraient. La maintenance de plusieurs serveurs est également chronophage et onéreuse.

La virtualisation autorise plusieurs systèmes d’exploitation sur un seul et même serveur.

Le recours à un spécialiste comme Bicomm s’avère nécessaire pour virtualiser vos serveurs. Une mise en place hasardeuse aurait des conséquences néfastes pour votre entreprise.

Les avantages de la virtualisation

Le très complet article de Silicon liste tous les avantages de la virtualisation des serveurs.

Concrètement, avec un seul serveur, vous gagnez de la place. Il est fini le temps où toute entreprise de 40 postes et plus devait avoir sa propre salle de stockage des serveurs.

Les machines permettent aussi de répartir plus facilement les charges de travail. Avec plusieurs serveurs virtualisés, il est possible de migrer alors que le réseau fonctionne.

La sécurité est également à ne pas négliger. Les événements de 2017 ont montré que les infections pouvaient toucher toutes les entreprises. Il suffit d’une campagne massive de phishing, d’un employé un peu naïf pour que tout votre réseau soit touché. Avec un virtualisé, vous pouvez séparer les applications pour limiter la propagation des virus ou des malwares.

Le système des sauvegardes est plus simple. Elle est rapide, s’automatise et sa gestion, puisqu’il y a moins de machines, reste peu compliquée.

Postez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *