Causes de l’humidité d’un bas de mur interieur

Par le 24 juillet 2018

Un bas de mur intérieur humide découle souvent d’une remontée capillaire. Il peut aussi être causé par   une condensation de vapeur d’eau trop importante. Ce phénomène se produit dans le cas où l’infiltration d’eau est engendrée par un phénomène de capillarité au niveau des fondations. Dans tous les cas, des travaux d’assainissement de mur doivent être entrepris afin d’éviter la fragilisation de la construction. Mais, quelles sont les principales causes de cette humidité et les solutions pour y remédier ?

La condensation

Ce phénomène de condensation se traduit par de la vapeur qui s’accumule et qui ruisselle au niveau du sol. Celle-ci se condense et apparaît sous forme de gouttelettes.. Les petites gouttes qui s’y incrustent vont former des moisissures.

La condensation est également due aux diverses innovations apportées aux constructions contemporaines. L’amélioration des performances énergétiques limitent les échanges d’air entre l’intérieur et l’extérieur. De ce fait, l’aération des pièces est altérée, ce qui empêche le renouvellement de l’air. l’isolation des fenêtres accentue également ce phénomène de condensation. Le blocage des ponts thermiques causé par les isolants réduit considérablement la ventilation. Le logement ou le bâtiment est donc complètement étanche de l’intérieur. Par ailleurs, l’air s’humidifie à cause de la vapeur d’eau dégagée dans la cuisine ou la salle de bains.

Pour y remédier , la seule solution est de favoriser le renouvellement de l’air en ouvrant les fenêtres afin de créer un courant d’air. Une aération régulière de 20 à 30 minutes par jour de chaque pièce est recommandée.

Il est également possible de faire appel à un professionnel en assainissement de mur qui saura installer  une ventilation mécanique centralisée.

L’humidité ascensionnelle

La remontée capillaire engendre un phénomène d’humidité ascensionnelle. Cette remontée de l’humidité découle de matériaux d’étanchéité défectueux, inefficaces ou mal posés. Telle une éponge, le mur absorbe toute l’eau du sol. Cette réaction capillaire est également causée par une maçonnerie dépourvue de couche hydrofuge. Les cas d’humidité ascensionnelle sont souvent constatés sur les vielles maisons ou les constructions neuves dont les travaux d’étanchéité des fondations ont été négligés.

Plusieurs solutions s’offrent à vous pour résoudre ce problème de remontée capillaire. La première option est d’avoir recours à un traitement du mur par l’extérieur. Cependant, cette tâche peut s’avérer complexe à cause du creusement du sol si le mur est enterré. La seconde option est de faire appel à un spécialiste en humidité des murs. Pour venir à bout de ce problème, la technique d’injection de mur est couramment utilisée. Celle-ci consiste à forer une série de trous afin d’y insérer un produit hydrofuge. Ce composant fera office de barrage chimique qui mettra fin à l’humidité. Il est également possible de traiter la remontée capillaire en posant une membrane d’étanchéité. Toutefois, cette méthode  d’assainissement est déconseillée pour les murs plus épais car la membrane en question présente des défauts de stabilité.

Postez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *