Changer de tête grâce à la coloration bio

Par le 26 février 2018

Notre vie est bien loin d’être un long fleuve tranquille. Pour faire face, affronter, profiter ou tout simplement pour vivre pleinement les différents événements de la vie, les femmes ressentent toutes l’envie pressante de changer de tête. Une envie motivée chez la plus grande majorité d’entre elles par un nouveau départ qui marque la vie professionnelle ou encore un fait qui s’est produit dans la sphère privée – décès, mariage, séparation, naissance par exemple – qui les pousse alors à changer de tête à un moment crucial de leur existence. C’est assez logique d'ailleurs, puisque le changement de coiffure est LE symbole du processus de transition.

Mais voilà, il est parfois difficile de faire son choix parmi les hair-styles printemps-été 2018. Entre les coupes courtes qui jouent les effets de volume, le carré aux épaules ou encore la frange version rideau sans oublier les boucles qui font fureur, les options sont légion. Et si, tout simplement il suffisait de céder à l’appel du coiffeur et sur un coup de tête, d’opter pour un changement capillaire radical en se colorant les cheveux ? Pourquoi pas !

Gros plan sur la coloration pour changer de tête

Même si l’envie d’une nouvelle coupe de cheveux se fait ressentir, il n’en reste pas moins qu’une coloration bio apporte du relief et du changement à une coupe sans devoir user du ciseau pour cela. Là encore, les plus fashionistas pourront opter pour l’une des tendances du moment à l’image du balayage blond or pour les plus classiques, pour une couleur rose ou bleue pour les plus fantaisistes ou encore adopter l’une des deux tendances phare du moment, le silver ou le roux. Quoi qu’il en soit, pour coller à la tendance, il est impératif de conserver des nuances différentes et d’opter pour une coloration en adéquation avec la tonalité de sa peau. Mais surtout, de préférer une coloration tout en douceur, la plus naturelle possible. 

La coloration naturelle et bio est composée de pigments végétaux – comme le henné ou les poudres tinctoriales par exemple – ce qui permet d’enrober et de former une gaine protectrice autour des cheveux. Ce type de coloration apporte certes des reflets, permet de colorer sa chevelure de deux ou trois tons, mais surtout préserve la nature des cheveux. De la racine aux pointes des cheveux, les pigments se fixent alors sur les couches externes de la fibre capillaire. Ainsi, au fur et à mesure des shampoings, la coloration s’estompe progressivement sans qu'aucune démarcation au niveau des racines ne soit visible. C’est comme si les cheveux s’éclaircissaient naturellement. Et cerise sur le gâteau, cette coloration convient à tous les types de cheveux sans aucun, mais alors aucun recours à des produits chimiques. La coloration naturelle bio est alors parfaite pour préserver sa santé et l'environnement tout en évitant l'épidémie mondiale qui se prépare due aux ingrédients chimiques contenus dans les cosmétiques.  

Et, pour celles qui veulent un résultat sans faille, rien de tel qu’un masque détox avant de se faire colorer les cheveux. Il suffit pour cela d’appliquer mèche par mèche le masque – mélange de soixante-quinze grammes de poudre d’argile blanche et de poudre de rhassoul, de trois cuillères à soupe d’huile de macadamia et de deux cents millilitres d’eau à température ambiante – puis de le laisser reposer moins d’une demi-heure sous un film plastique avant de rincer à l'eau claire. Le résultat de la coloration au naturel n'en sera que plus bluffante.  

Postez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *