Comment créer une pelouse fleurie ?

Par le 31 décembre 2018

Pas habituelle mais visuellement belle et vivante, la pelouse composée de fleur apporte des effets bénéfiques pour le jardin mais aussi pour la biodiversité.

Pour que votre pelouse déborde de vie et de couleur, privilégiez les plantes florales. D’une part, cela permettra de conserver toute une fraicheur toute l’année et d’avoir une diversité de flore importante. D’autre part, la pelouse fleurie favorisera la venue de diverses faunes. Sachez que les faunes (sauterelles, papillons, araignées, coccinelles et même les reptiles) sont des éléments essentiels et naturels qu’un jardin a besoin pour son bon développement.

Comment aménager une pelouse fleurie

Aménager une pelouse fleurie est tout un art à part entière. Il faut trouver le juste équilibre et de savoir s’y prendre sur les différents types de fleurs. Pâquerettes, trèfles, pissenlit et autres plantes herbacées sont le point de commencement d’une pelouse fleurie. Si vous ne sentiez pas capable, n’hésitez pas à faire appel à un professionnel tel que ce paysagiste dans le 37, il saura vous accompagner.

Quelles variétés de fleurs choisir ?

La composition d’une pelouse fleurie doit être en accord avec l’ensemble de votre jardin mais aussi avec la nature. Privilégiez les fleurs sauvages qui fleurissent à dates différentes et hauteurs variées, couleurs diverses, elles ont la capacité de s’adapter facilement à votre sol et de se propager naturellement. Sélectionnez des fleurs variées pour apporter une touche de couleur et de gaité dans votre jardin. En suivant ces quelques paramètres, votre pelouse fleurie contribuera à l’esthétique de votre domaine et sera aussi une source de tranquillité.

La plantation

Les graines des fleurs sauvages ont besoins d’air, humidité et de chaleur. Elles se plantent entre mi avril à mi juin. Les fleurs champêtres se propagent et se développement facilement par semis. Si le sol de votre pelouse n’est pas trop dur, un simple griffage suffit pour le disperser. Ratissez ensuite pour mettre à niveau la surface de votre sol. Arrosez pour que votre terre reçoive un peu d’humidité, essentiel pour le développement des nouvelles graines. Répandez ensuite les graines, puis recouvrez de compost ou de la paille sans trop les enterrer. Humidifiez le tout avec un peu d’eau, l’arrosage doit se faire durant le premier mois de l’ensemencement. Un paysagiste de votre région saura vous octroyer des services plantations pelouse fleurie de haute qualité, n’hésitez pas à lui demander un devis, c’est gratuit et sans engagement.

La tonte

Deux à trois fois par an sont suffisants pour la tonte ou le fauchage de votre pelouse fleurie : en fin de printemps, en été ou en automne. La hauteur de tonte ne doit pas dépasser 8cm de la taille des végétaux, cela aidera votre pelouse à s’aérer correctement.

Le moment propice pour la tonte de votre pelouse fleurie est le mois de juin où les graminées s’affaiblissent limitant la pousse des de l’herbe et favorise la floraison.

Commencez toujours au centre en allant vers l’extérieur et pensez à tondre entre 10 heures à 14 heures, pour épargner les petites faunes de votre prairie fleurie.

Toutefois, selon votre région et en fonction des variétés de fleurs que vous avez, la période pour la tonte de votre pelouse peut varier. Pour être sûr, faites appel à un paysagiste, il vous conseillera sur les moments idéals pour la tonte et l’entretien de votre pelouse fleurie.

Entretien d’une pelouse fleurie

Comme pour les herbes du gazon, l’entretien d’une pelouse fleurie doit se faire pour assurer sa pérennité et son épanouissement. Pour une pelouse fleurie, l’entretien comprend la tonte, l’arrosage, le désherbage, l’aération et la scarification. La différence est que pour un gazon classique, l’entretien se fait périodiquement tandis que pour une pelouse fleurie, il ne se fait que rarement : deux fois ou trois fois par an.

 

Postez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *