Comment est fabriqué un ballon de handball ?

Par Jose Daphinel le 10 août 2018

Comment est fabriqué un ballon de handball ?

Le handball, c’est cette discipline sportive collective qui nécessite l’usage des mains, et où deux équipes de 7 joueurs s’affrontent avec un ballon en respectant des règles données, sur une aire de jeu rectangulaire de 40 m de long pour 20 m de large. La pratique de ce sport implique une certaine maitrise de la balle, qui est surtout conditionnée par le procédé et les différents éléments de fabrication utilisés. Mais en fait, comment est fabriqué un ballon de handball ? Éléments de réponse dans les lignes suivantes !

Le principe des 32 panneaux : un procédé de fabrication révolutionnaire

La plupart des ballons de hand actuellement commercialisés dans les magasins et sur les plateformes spécialisées comme Integral Sport sont conçus suivant ce principe de fabrication en date de 1962, qui fait office de référence aujourd’hui dans le monde. En quoi consiste concrètement ce procédé ? C’est simple : à l’époque, l’idée était de parvenir à la fabrication d’une balle possédant une aérodynamique aussi fiable que possible.

En d’autres termes, il était question de concevoir un ballon de handball doté d’une trajectoire rectiligne et prévisible, et disposant de rebonds contrôlés et parfaitement équilibrés. Autrement (avec des rebonds incontrôlés et des trajectoires imprévisibles et capricieuses), il va sans dire que la pratique du handball serait nettement plus ardue, et donc moins ludique et pas aussi intéressante. Pour parvenir à cette aérodynamique fiable, il était essentiel de trouver un procédé de fabrication capable de garantir aux ballons de hand une structure parfaitement ronde.

Et c’est précisément dans cette optique que le principe des 32 panneaux, sur lequel s’appuie actuellement la grande majorité des fabricants de ballon de handball, a été adopté. Ce principe se base sur l’utilisation de 20 hexagones et de 12 pentagones (soit un total de 32 panneaux, d’où le nom attribué à cette méthode) afin d’assurer aux balles fabriquées une rondeur réellement optimale.

La conception classique de ce type ballon fait qu’il rencontre une certaine résistance à un point ultérieur lors de sa trajectoire aérienne. Cette particularité lui permet de conserver sa vitesse initiale sur une plus longue durée. La trajectoire prévisible et stable qui en résulte est essentielle aussi bien pour les joueurs que pour les gardiens. Cela dit, pour une meilleure maitrise du ballon de handball, engager un coach sportif ne serait pas de trop (plus d’infos à ce sujet sur le site Gataka.fr) !

Les principaux éléments constitutifs

La fabrication de ce type de balle inclut par ailleurs d’autres éléments importants pour garantir l’aérodynamique fiable si essentielle au bon déroulement du jeu. Il s’agit entre autres de la vessie, de la valve, de la doublure, de la mousse, de la surface et bien sûr des coutures, qui relient les 32 panneaux.

La vessie, généralement en latex naturel, sert à maximiser la sphéricité du ballon de handball et à parfaire l’équilibre ainsi que la réactivité des rebonds. Elle peut être renforcée avec une étanchéité à l’air assurée par la présence d’une valve, ce qui garantit une stabilité accrue et un meilleur contrôle des rebonds.

La doublure joue un rôle similaire, en aidant à ajuster la souplesse et le poids de la balle. Son action est renforcée par la présence d’une couche de mousse (souvent en néoprène). C’est cette dernière qui, placée entre la surface de cuir synthétique et la doublure, conserve la souplesse et l’élasticité du ballon de handball jeu après jeu.

Postez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *