Comment est né le street art ?

Par Sabrina Joly le 17 décembre 2018

Le street art est un mouvement artistique qui a vu le jour en Amérique en 1970. Il figure parmi les arts contemporains. Certaines personnes le désignent par le terme « art urbain ». Le street art est utilisé pour qualifier les œuvres d’art présentées dans la rue. Avec cette rubrique vous présentera davantage tous les styles qui relèvent de cet art urbain.

D’où est né le street art ?

En 1970, aux États-Unis, une nouvelle création artistique a attiré les yeux de tout le monde. En effet, les gens ont vu presque sur tous les murs de la ville de New York et dans les métros des tags et des graffitis. Les inscriptions étaient énormes, très variées et recouvraient tous les wagons. En l’espace de quelques années, le phénomène a pris des étendues gigantesques et atteignait même les pays de l’Europe.

Les artistes ne se sont pas contentés de simples graffitis. Ils ont amélioré leurs œuvres, divers styles ont vu le jour. Mais cela n’a pas plu aux dirigeants américains. C’est pourquoi en 1980, ils ont établi une loi interdisant à ces artistes de produire de l’art urbain. Elle a été également conçue pour sanctionner ceux qui s’adonnent au street art. De nombreux peintres et artistes se sont rétractés et ont abandonné l’art urbain. Ceux qui ne voulaient pas se séparer de leur tableau street art ont choisi les lieux défavorisés de la ville de New York pour leur exposition. C’est à partir de ce moment-là que le phénomène a pu gagner les autres villes des États-Unis. En effet, on pouvait rencontrer un tableau street art à Chicago, à Washington, à Los Angeles, etc.

L’art urbain intéresse de nombreux artistes dans la mesure où il leur laisse libre d’exprimer leur pensée. C’est un art qui affiche une grande liberté d’expression.

Quelles sont les particularités d’un tableau street art ?

Un tableau street art est peint de façon très particulière. En effet, les artisans adeptes de ce phénomène priment l’humour et la légèreté dans leurs œuvres. Pour peindre, ils utilisent un pinceau ou un rouleau. Certains usent également des techniques très récentes comme le pochoir.

Pour certaines personnes, les graffitis véhiculent un message intellectuel très important. Ce dernier est inspiré de mouvements politiques. Les artistes de l’art urbain peignent des slogans attirants et accrocheurs, dont la plupart sont très sympathiques.

Quels sont les différents styles de street art ?

On peut distinguer différents styles relevant du street art :

  • Le graffiti : C’est une sorte de dessin, voire même des inscriptions gravées sur les murs et les monuments. Les graffeurs choisissent la rue pour véhiculer une information et communiquer avec les gens. Ce style fut créé en 1970, dans la grande ville de New York. À cette époque, cette dernière était confrontée à une crise où pauvreté, guerres entre les gangs, ségrégation raciale gagnaient du terrain. C’est pour dénoncer cette situation que les artistes se sont adonnés aux graffitis. C’est à travers ces derniers qu’ils manifestaient et exprimaient leurs opinions.
  • Le pochoir : c’est un style qui utilise une feuille de papier ou du métal comme support. Certains artistes usent même des radiographies qu’ils découpent et y apposent leurs œuvres avec une fine couche de peinture. Au départ, le pochoir fut appelé stencil. Ce style permet de reprendre ou reproduire plusieurs fois le même dessin en un temps court.
  • Le sticker art : ce style se traduit en français par le terme « autocollant ». Comme son nom l’indique, le stricker art est un art urbain où l’on véhicule un message via des autocollants. L’avantage avec ce style est le fait qu’il peut être adopté par tout le monde et qu’il ne nécessite guère d’outil particulier.
  • Le Yarn Bombing : ce style est aussi désigné par le terme « street tricot ». On utilise du tricot conçu avec des fils de différentes couleurs. Les œuvres sont apposées sur les arbres, les statues, etc.

Postez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *