Cumul retraite et emploi : comment travailler quand on est retraité ?

Par Philippe Pettignat le 19 février 2014

Vous désirez travailler à la retraite ? Pour les retraités qui souhaitent reprendre une activité professionnelle après avoir liquidé leur retraite, la loi du 17 décembre 2008 prévoit une large possibilité de cumul retraite et emploi. Si le retraité exerce une profession qui diffère du régime versant la pension, le cumul est admis intégralement et sans plafond. Cela implique bien sûr que l’exercice de la nouvelle profession donne de nouveaux droits à une retraite qui se cumulera à la première. Il y a certaines conditions pour les emplois effectués dans le même type d’activité que le régime versant la pension. Alors, comment travailler quand on est retraité ?


Cumul retraite et emploi

Travailler à la retraite c’est possible

Dans le secteur privé, par exemple, le retraité doit avoir atteint l’âge légal de la retraite et avoir cessé formellement son activité. Il doit également avoir fait liquider l’intégralité de ses droits à la retraite et avoir suffisamment cotisé (au seuil légal fixé prochainement à 42 ans). Ces conditions appliquées, il pourra alors cumuler pleinement la retraite et une activité générant un nouveau revenu. Les employés de la fonction publique, de même que certaines autres professions (artistiques, juridictionnelles) peuvent également cumuler la retraite et le revenu sous conditions d’avoir atteint l’âge légal.

Cumul retraite et emploi

Solutions pour travailler pendant sa retraite en étant retraité

Les personnes ayant atteint l’âge de la retraite peuvent envisager de travailler pendant leur retraite et continuer une activité rémunérée tout en percevant leur pension. Il faut tout d’abord adresser un courrier à la caisse de retraite de base, en indiquant les informations liées à la nouvelle occupation, pour l’aspect légal. Il existe de nombreux moyens d’exercer une activité ; se mettre à son compte, continuer à travailler avec son ancien employeur ou créer une société. Pour ce qui concerne le statut d’indépendant, il est possible de devenir entrepreneur individuel avec ou sans responsabilités limitées, ou de créer une société (avec d’autres associés). Chacune de ces options présente des avantages ou contraintes.

Le portage salarial : une solution ?

Le tout nouveau retraité qui aurait quelques doutes sur le choix du régime pour exercer en indépendant peut se tourner vers le portage salarial. Dans cette formule, il s’agit de mandater une société tierce qui portera le salarié senior en facturant directement les prestations de ce dernier aux entreprises qui ont recours à ses services et en lui versant en contrepartie un salaire régulier.

Le salarié n’a plus besoin de se préoccuper du suivi des factures, de l’encaissement des honoraires et des cotisations sociales à déduire. Son rôle est surtout de gérer les prestations et la prospection de clients, contrairement à un travail en intérim. La solution du portage salarial apporte un confort certain pour toutes les personnes autonomes qui cherchent à faire du développement de leur activité commerciale leur priorité.


Postez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *