Comment se lancer dans l’impression 3D en amateur ?

Par Bernard Billot-Lefebvre le 5 octobre 2020
impression 3D

Le domaine de l’impression 3D connaît une forte demande aussi bien chez les professionnels que chez les particuliers. Afin de réaliser des pièces, des modèles ou des prototypes spécifiques, de très nombreuses réalisations aux géométries complexes sont ainsi possibles. Mais pour se lancer dans l’impression 3D en toute connaissance de cause, il va falloir en connaître les bases.

La définition de l’impression 3D

Vous avez certainement entendu parler de l’imprimante 3D à travers les médias qui vous entourent. Elle s’impose comme la quatrième révolution industrielle et va véritablement bouleverser votre quotidien. En effet, elle devient aujourd’hui parfaitement accessible aussi bien sur le plan technique que sur le plan financier. L’objectif c’est de se montrer réactif face à des besoins particuliers, tout en ayant la possibilité de personnaliser chaque création. Se lancer dans l’impression 3D devient aujourd’hui absolument incontournable avec un champ de possibilités particulièrement importants. Vous pouvez par exemple vous orienter vers l’impression 3d Paris ou dans une autre grande ville française pour de l’impression 3d Toulouse.

impression 3D en amateur

Le principe de fonctionnement d’une imprimante 3D

Pour se lancer dans l’imprimante 3D, il faut comprendre dans un premier temps comment fonctionne la technologie. D’un point de vue théorique, vous pouvez créer en trois dimensions n’importe quel objet, contrairement à une imprimante plus classique qui imprimera uniquement en deux dimensions. Le papier de bureau ne sera cette fois-ci pas utilisé, vous devez dans un premier temps établir un modèle en trois dimensions, vérifier vos réglages et lancer l’impression.

Le type de modèle utilisé d’un point de vue numérique peut être un fichier de type STL. Ce fichier vous servira de base pour être ensuite envoyé à votre imprimante. Ensuite, un filament spécifique doit être utilisé sur la tête d’impression que l’on appelle une extrudeuse. Le filament est absolument indispensable pour la confection de l’objet en trois dimensions car il permet d’effectuer une succession de couches de manière horizontale avec du plastique. Cela se rapproche finalement de la même conception qu’un millefeuille bien que cette fois-ci il ne s’agira pas de le déguster. Les fonctionnalités d’une imprimante 3d SLA se présentent désormais avec des formats plus réduits pour être utilisé parfaitement par des particuliers. La résine liquide qui est ainsi utilisée couche par couche sera durcie par un laser spécifique jusqu’à ce que la forme de l’objet final soit ainsi obtenue.

Les étapes nécessaires à respecter

Pour se lancer dans l’impression 3D, il faudra obligatoirement créer un modèle en trois dimensions ou bien en télécharger un sur des sites spécifiques. Cela vous permettra de préparer l’impression en vérifiant le matériel. N’oubliez pas de choisir vos réglages et si l’ensemble vous semble correct, vous n’aurez plus qu’à lancer l’impression. Ces technologies s’avèrent relativement simples d’utilisation et offre des possibilités particulièrement importantes. N’importe quel objet simple ou complexe peut ainsi être réalisé en trois dimensions et son secteur d’application concerne aussi bien l’aéronautique que le bâtiment, l’automobile, la mode, médication, des créations artistiques ou encore le cinéma.

Postez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *