Conseils et astuces futés pour entretenir ses linges de maisons en coton !

Par Rodolphe Bertranne le 1 mars 2018

Un drap de lit confortable, une serviette douce et soyeuse ou encore une nappe de table de bonne qualité, pourquoi ne pas opter pour des linges de maison en coton ? En tant que fibre naturelle, le coton assure bien-être pour tout un chacun. D’autant plus que le tissu en coton (drap, couvre lit, peignoir ou couette  en coton) donnent un aspect très charmant et une image de  grand prestige aux  chambres à coucher et à la salle de bain ! Et bien qu’ils soient classes, les linges de maisons en coton méritent un entretien très particulier. Comment prendre soin des linges de maison en coton ?

Linges de maison en coton : tout ce qu’il faut savoir !

Légers, soyeux et très doux, les tissus en coton sont plus qu’excellents en matière de linges de maison. En fait, les draps, les couettes mais aussi les serviettes de bain et les peignoirs en fibre naturelle sont très appréciés par le confort qu’ils apportent et le bien-être qu’ils procurent.  Sans oublier que les linges de cuisine (nappes et serviettes de table) tissés à l’aide de fil de coton apportent de l’élégance à la salle à manger. Comme les linges de maison sont d’usages quotidiens, il faut qu’ils soient adaptés à toutes les situations climatiques : le coton s’utilise en été comme en hiver.  De plus, le coton a une bonne perméabilité à l’air : il permet une meilleure la respiration cutanée. A noter que les linges de maison en coton s’adaptent parfaitement aux bébés, car ils sont hypoallergéniques.

Comment entretenir les linges de maisons en coton ?

Les couettes et les serviettes de bain luxe comptent parmi les meilleures qualités en matière de linges de maison. Elles sont d’ailleurs adaptées à tous les types de décoration intérieure (modernes, vintages…) ainsi qu’à tous les âges, grand comme petit. Cependant, les linges de maison en coton sont un peu fragiles ! Bien  qu’ils soient doux, soyeux et très légers, les peignoirs et les draps en fibre naturelle s’usent assez rapidement : ils se décolorent, se rétrécissent, se fissurent…. Grâce à excellent entretien, les linges de maison en coton gardent pendant des années leurs états neufs !

Pour le lavage

 

  • L’eau chaude est interdite ! Cela provoque la décoloration et le rétrécissement : l’eau froide arrive à rendre les linges de maison en coton propre.
  • Si les draps ou les nappes sont encore neufs, l’idéal est de les tremper une nuit environ pour enlever les derniers apprêts. En particulier, le linge de bain en coton et les peignoirs devront être lavés avant le premier usage pour qu’ils puissent développer leur pouvoir d’absorption.
  • Le lavage des linges de maison blanc et de couleurs doit pertinemment être séparé : c’est très important pour éviter les mauvaises surprises comme les tâches de couleur….
  • Afin de protéger la couleur, l’idéal est d’utiliser des lessives contenant des agents blanchissants : ces derniers arrivent à ternir l’éclat et de ne pas modifier leur coloration. A noter que les lessives contenant des azurants optiques détériorent les couleurs.
  • La machine surchargée est aussi à éviter ! Cela évite le frottement des produits et permet aux linges de se remuer parfaitement.

Pour enlever les tâches

Dans le cas où les linges de maison en coton comme la nappe présentent des tâches, il faut intervenir le plus rapidement possible, car les tâches s’incrustent rapidement ! De ce fait, si la tâche est minime, l’idéal est de frotter le tissu avec du savon ou utiliser un produit détachent. Dans le cas contraire, il faut passer en machine !

Pour le séchage

Un séchage sur une corde à linge est préconisé pour avoir un linge frais et peu froissé. Cependant, l’utilisation d’un sèche-linge à température modéré permet de redonner souplesse et douceur aux linges de maisons. Mais peu importe la manière, il est préférable de retirer le tissu sur le sèche-linge encore légèrement humide en l’étirant et le pliant soigneusement.

A noter que pour le repassage des linges de maison en coton, il est conseillé de le faire à l’envers.

Postez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *