Commerces de proximité : conseils et outils nécessaires pour une meilleure compétitivité

Par Driss Leewis le 16 mars 2018

Durant plusieurs années, le commerce de proximité s’est placé dans une situation difficile du fait de la forte croissance des grosses industries. Le fait est que ces dernières offrent des prix plus bas. Mais cela se traduit parfois par une baisse de la qualité. C’est dans la perspective de retrouver cette qualité que les consommateurs se réorientent désormais vers les commerces de proximité. Toutefois, pour rivaliser avec les géants industriels, le recours à certains outils et techniques digitaux est de mise.

 Le commerce de proximité : Retour aux sources

Cela fait environ 20 ans que les centres commerciaux dominent le secteur du commerce. Le fait est qu’ils proposent une large variété de produits, des produits qui sont souvent produits industriellement. Avec un financement parfois illimité, le commerce de proximité n’est pas de taille à rivaliser. À cela aussi s’ajoute la concurrence « internet » qui tient une grande place dans le secteur commercial.
Toutefois, au cours des dernières années, on a noté une certaine prise de conscience auprès des consommateurs. Une prise de conscience qui les incite vers un retour aux sources : le commerce de proximité. Le commerce de proximité regagne progressivement, mais sûrement, en vigueur et en croissance. Les objectifs des consommateurs sont de retrouver des produits de qualité, avoir la possibilité de comparer directement les produits, retrouver le plaisir de faire les boutiques et surtout bénéficier de conseils directs pour mieux faire leur choix.
Mais avec cette croissance, les commerçants devront se réajuster. Le but étant de fournir des services irréprochables pour cette clientèle de plus en plus exigeante. Dans cela, il n’est plus question de se remettre aux méthodes traditionnelles au risque de voir les consommateurs se retourner vers l’achat en ligne ou encore vers les grandes enseignes. La digitalisation est donc étape primordiale pour faire face à la concurrence.

La digitalisation des commerces : étape primordiale et stratégique

Digitalisation ne signifie pas automatiquement devenir une grande multinationale démunie de ses valeurs originelles. Il s’agit d’un processus de transformation visant à faciliter la gestion du commerce, attirer de nouveaux clients, optimiser les ventes et surtout sortir de cette crise. Dans cette optique, elle consiste à intégrer des outils numériques dans la gestion totale ou partielle de votre établissement.
D’ailleurs, la digitalisation des commerces de proximité est fortement appuyée par l’État. Ce dernier, avec la loi Sapin 2 qui soumet les commerçants obligation de caisse enregistreuse sécurisée NF525 à se servir d’un logiciel informatique de caisse enregistreuse qui permet de favoriser le traçage des opérations et à favoriser la transparence.

Que gagnez-vous à vous digitaliser

La digitalisation représente un bon investissement pour les commerces de proximité. Certes, cela représente un coût, mais les avantages qu’elle procure sont multiples.

Un gain de temps important : On se souvient tous de ces moments où il fallait attendre plusieurs minutes pour pouvoir payer ses courses. Justement, c’est l’une des raisons qui ont poussé les consommateurs à opter pour l’achat en ligne ou dans les grands centres commerciaux où tout est automatisé et leur permet de faire leurs courses sans contraintes.
Avec l’usage d’un outil digital, le processus est beaucoup plus simplifié. Il est plus facile de prendre des commandes, de faire le calcul des achats des clients… De plus, les logiciels peuvent enregistrer automatiquement chaque achat, ce qui favorise une meilleure gestion comptable.

Une grande disponibilité : On sait tous que la particularité des commerces de proximité est cette relation directe entre commerçant et client. Dans un processus traditionnel, il fallait obligatoirement que le client se rende auprès du magasin pour constater les nouveaux produits, vérifier la disponibilité de certains produits, et ainsi de suite.
Avec la digitalisation, d’autres moyens de communication sont mis à disposition des clients pour entretenir cette relation avec le commerçant. À partir d’applications mobiles ou de logiciels, un client peut consulter tout sur votre enseigne. Cela permet de les fidéliser et de satisfaire leurs besoins.

Plusieurs solutions de paiement : Les clients de nos jours se sont habitués à avoir plusieurs possibilités pour faire leurs achats. . En termes de paiement, un bon nombre de clients ne payent plus en liquide, en coupons de réduction ou en chèque. Ils se servent d’autres solutions comme le paiement par carte bancaire, le paiement mobile, etc. Et avec la disponibilité de ces options, vous ne perdez aucun client.

Fidéliser  ses clients : La digitalisation vous affranchit de ces formulaires et cartes de fidélités à remplir manuellement. De plus, leur gestion est plus difficile, car pour retrouver un client, il faut piocher dans un amas de formulaires, ce qui peut faire perdre beaucoup de temps.
Le processus de digitalisation permet de mieux animer et surtout fidéliser ses clients. Avec des actualités, des emails sur mesure, des promos ciblées et autres, vous vous assurez de toujours capter l’attention de vos clients. Et de plus, ces derniers n’ont plus besoin de remplir un long questionnaire, mais tout simplement proposer leur adresse email, leur profil sur les réseaux sociaux, leur numéro de téléphone, etc.

Comment digitaliser votre commerce ?

La digitalisation ne se fait pas du jour au lendemain. Cela doit suivre quelques étapes importantes. De même, il n’existe pas de formule universelle pour tous les commerçants, car tout dépend des besoins et des caractéristiques de chaque enseigne. Mais en tout cas, il existe certains éléments que vous ne devez pas négliger.

Digitaliser votre commerce, digitaliser votre équipe : Vous avez probablement envisagé de digitaliser votre commerce ? Mais avant de lancer toutes les démarches, pensez également à digitaliser votre personnel. Il s’agit en gros d’un changement de mentalité au sein de votre équipe afin qu’elle ne devienne pas un frein au processus à lancer.
Ainsi, préparez votre personnel à cette étape. Vous devez les convaincre de son importance et leur inciter à participer dans ce process. Il est conseillé d’impliquer votre équipe sur chaque étape de cette procédure. Et le meilleur conseil est notamment de leur donner des informations sur l’avancée du projet.

Toujours entretenir de bonnes relations avec les clients : Votre digitalisation doit être perçue par vos clients comme un changement positif et non le contraire. Beaucoup de consommateurs pensent que se digitaliser c’est se mettre au même niveau que les grands industriels et produire une alternance de la qualité des produits. Ainsi, vous devez toujours conserver votre identité tout en intégrant les outils numériques à votre process de travail.
Si vous optez pour la mise en place d’un site internet, vous devez inciter vos clients à utiliser votre plateforme web. Cette dernière doit alors être animée, dynamique et correspondre aux attentes de vos visiteurs. Entre autres, vous pouvez indiquer régulièrement les nouveaux produits, les actualités sur votre enseigne, les promotions, les codes de réduction, et ainsi de suite.
Bénéficier d’un accompagnement

Comme dit plus haut, la digitalisation n’est pas un processus universel où il n’y a qu’une seule méthode valable pour tous. Dépendant des spécificités de votre commerce de proximité, les stratégies à adopter ainsi que les changements à faire peuvent varier.
Si vous doutez, n’hésitez pas à solliciter l’assistance d’un professionnel. Il existe plusieurs prestataires qualifiés sur le net qui peuvent vous soutenir dans votre perspective. En plus d’identifier les éléments clés dans votre processus, ils forment aussi votre équipe dans la mutation digitale : usage des nouveaux outils numériques, initiation aux nouvelles méthodes de fidélisation client, etc.

Utiliser les bons outils de digitalisation : Depuis la loi Sapin 2, tout commerce de proximité se doit d’utiliser un logiciel de caisse enregistreuse. Mais celui-ci doit obligatoirement certifié. Les logiciels pour commerçants sont nombreux actuellement. Toutefois, il est conseillé d’opter pour une version à la fois certifiée et qui favorise la praticité et la fiabilité au sein de votre enseigne.
Vous pouvez par exemple choisir l’application Android de caisse enregistreuse de Addictgroup : NF525 Caisse Enregistreuse. Il s’agit notamment d’un logiciel de gestion et encaissement qui favorise productivité, fidélisation client, sécurité et facilité de gestion. En plus de servir de terminal de paiement, cette application intègre aussi un programme de fidélisation, une surveillance vidéo, une gestion de votre compatibilité et bien d’autres fonctions.

Outre ce logiciel de base, vous pouvez aussi trouver d’autres outils pour commerçants permettant d’implanter efficacement votre processus de digitalisation. Dans ce sens, il est possible de faire appel à des outils de création de site internet, des équipements pour optimiser le système de paiement, et ainsi de suite.

Postez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *