Découvrir l’univers des logiciels espions pour les portables

Par Sophie Faubers le 17 décembre 2018

De nombreux sites ont beau parlé des logiciels espions, il y a toujours des gens qui se posent certaines questions. Quand la plupart connaissent la performance de tels outils, ils cherchent à se protéger. Le concept de logiciel anti-espion est alors à aborder. Quand nous sommes à la place de l’espionné, nous avons l’impression que ce n’est pas cool du tout.

L’exploitation d’une application moucharde nécessite ainsi des précisions non seulement vis-à-vis de la loi, mais aussi par rapport aux utilisateurs. Il est important de comprendre que ces logiciels ne sont pas créés pour s’amuser ou ruiner quelqu’un. Ils sont conçus pour protéger des gens ou l’entreprise, aider l’entourage, éduquer ou autres. La personne espionnée peut très bien porter plainte si vous ne lui en parlez pas ou que vous infiltrez dans sa vie privée.

Est-il possible de se protéger des logiciels espions ?

Il existe bel et bien des solutions pour supprimer les logiciels espions ou empêcher une personne d’en installer sur votre portable. Il y a d’abord le logiciel anti-espion qui fonctionne comme un anti-virus. Il vous signale quand quelqu’un tente d’en installer un sur votre mobile et bloque l’installation. Il sera alors impossible pour une autre personne de consulter vos messages, d’écouter vos appels, d’accéder aux divers dossiers de fichiers et autres.

Les logiciels anti-espions nécessitent une mise à jour régulière pour rester actifs et vous protéger en permanence. Les plus fiables sont payants et, la plupart du temps, ils doivent être couplés avec d’autres anti-virus. Ce qui vous permettra de vous écarter de toutes sortes de menaces à part l’espionnage.

Les atouts des logiciels espions

Selon la performance d’un logiciel espion comme www.mSpy.fr, il peut même stocker ce que vous tapez sur le clavier. Même les partages de fichiers sont repérés et enregistrés en détails par le mouchard. En effet, les fonctionnalités ne se limitent pas seulement à la récupération des données personnelles. Vous pouvez les effacer après chaque opération, mais elles seront consultables depuis un panneau de contrôle. Ceci pour dire qu’une application espion possède des atouts et des faiblesses selon le fournisseur.

L’utilisation peut devenir délicate

Quand vous ne choisissez pas un excellent logiciel, l’espionné peut facilement le détecter. Quand diverses opérations s’exécutent en même temps, l’appareil plante ou ralentit. Parfois, le système indique des problèmes liés à la connexion Internet, alors que ce n’est pas le cas. C’est souvent le logiciel qui recueille et transfère les données. À chaque fois que vous avez le Wifi, l’application se met directement au travail sans être déclenchée. Seul depuis le panel administration que des modifications peuvent être apportées.

Pour parer à ce problème, vous pouvez limiter l’usage du logiciel. Par exemple, vous ne récupérez que l’historique de la navigation si vous souhaitez appliquer un contrôle parental et bloquer certains sites. De plus, vous restez dans la légalité et la confiance n’est pas brisée.

Toutefois, des signes sont évidents quand votre téléphone est espionné. Même une version indétectable présente comme défaut l’apparition d’une nouvelle « toolbar » sur le navigateur. Pareillement quand des fenêtres « pop-up » s’affichent à chaque fois que vous vous connectez. C’est pour cela qu’il faut bien se renseigner auprès de son vendeur spécialisé pour obtenir un logiciel espion agissant dans la plus grande discrétion.

Y a-t-il alors différents types de logiciels espions ?

Généralement, on compte deux grandes catégories : pour l’espionnage commercial et pour le collecte de renseignement. Les logiciels espions commerciaux servent à gérer l’affichage de bannières publicitaires, de déclencher des fenêtres pop-ups, de modifier des contenus digitaux et d’intégrer des liens. Ils possèdent des licences d’utilisation et sont régis par des lois. Il existe des éditeurs qui en proposent gratuitement et d’autres qui en vendent.

Le deuxième groupe est formé par les mouchards électroniques. Ils servent tous à collecter des données et à les stockées sur des serveurs. Il est classé de mouchard vu que la cible ne prend pas connaissance de son existence. C’est la catégorie la plus évoquée sur le web et qui intéresse de nombreux internautes.

Postez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *