Comprendre les différents types de diabète

Par le 27 novembre 2018

Le diabète est considéré comme étant une maladie de longue durée qui comporte une évolution lente mais potentiellement mortelle. Cette maladie chronique touche près de 422 millions de personnes en 2014 selon l’Organisation Mondiale de la Santé (1). Selon la même source, 1,6 million de personnes sont décédées dans le monde en 2015 à cause d’un problème lié au diabète.

Les experts de la santé distinguent 3 types de diabète connus sous la dénomination de diabète de type 1, diabète de type 2 et diabète gestationnel. Ces types de diabète n’ont pas la même expression et touchent des publics différents. Focus sur ces types de diabète qu’il convient de comprendre pour bien appréhender cette maladie.

L’apparition du diabète

La définition du diabète

Le diabète est une maladie chronique où les personnes atteintes voient un taux de sucre important arriver dans leur sang. Chez les individus non diabétiques, l’insuline participe à réguler la glycémie dans le sang. La glycémie correspond au taux de glucose (de sucre donc) par litre de sang.

Les individus qui développent la maladie chronique du diabète ne possèdent pas une régulation optimale de leur glycémie. Ils peuvent également ingérer du sucre en trop grande quantité, empêchant l’hormone de l’insuline de faire son travail correctement.

Le problème de l’insuline

Le diabète peut donc apparaître dans le cas où l’hormone de l’insuline ne travaille pas correctement et relève de l’ordre génétique. Dans cette situation, il va s’agir, en règle générale, du diabète de type 1. L’insuline peut aussi être insuffisante pour réguler l’arrivée de glucose dans l’organisme. Dans ce cas précis, il s’agit des habitudes de l’individu et nous nous trouvons davantage dans une situation de diabète de type 2.

Si ce diabète apparaît pendant la grossesse, il va s’agir d’un diabète gestationnel dont nous verrons les contours plus bas. Le diabète se diagnostique avec une simple prise de sang dans les trois types possibles.

Le diabète de type 1, le problème de l’organisme

La définition du diabète de type 1

Cette forme de diabète est assez rare et se développe lorsque les individus ont un système immunitaire dysfonctionnel dans le traitement du sucre dans le sang. Le diabète de type 1 est donc une maladie auto-immune (2). En règle générale, ce sont de jeunes individus qui sont confrontés à cette maladie chronique.

Les chercheurs ne comprennent pas toujours d’où peut provenir le dysfonctionnement du système immunitaire. Quoi qu’il en soit, le diabète de type 1 doit être diagnostiqué tôt pour favoriser des soins efficaces. Il existe des solutions permettant de traiter cette maladie sans que cela soit visible.

Le traitement du diabète de type 1

Les individus qui souffrent d’un diabète de type 1 bénéficient d’une insulinothérapie. Cette thérapie consiste à injecter régulièrement de l’insuline dans l’organisme afin d’améliorer la régulation du sucre dans le sang.

L’injection d’insuline s’opère de deux manières différentes : soit avec un moyen manuel, soit en automatique. Quand l’opération est manuelle, le professionnel de santé procède à une injection sous la peau à l’aide d’un stylo à insuline. L’injection automatique tout au long de la journée se réalise grâce à une pompe à insuline. La pompe à insuline libère une certaine quantité d’insuline régulièrement, ce qui aide l’organisme dans la régulation de la glycémie.

Le diabète de type 2, la maladie liée à nos modes de vie

Le mécanisme du diabète de type 2

Le diabète de type 2 s’exprime généralement lorsque l’individu a une mauvaise alimentation et qu’il fournit peu d’efforts physiques. Une mauvaise alimentation est caractérisée par des apports en glucides et en sel trop élevés.

L’organisation Mondiale de la Santé (OMS) estime, qu’en France, un tiers des personnes sont en surpoids et 1/10 sont en état d’obésité (3). L’INSEE a publié une étude en 2007 qui donne les mêmes chiffres (4). On constate que l’obésité a été multipliée par 2 depuis 1981.

Les habitudes alimentaires

L’INSEE a souligné également, dans une autre étude (5), que les français restent autant de temps à table depuis plusieurs décennies, mais prennent moins de temps pour cuisiner. Cela s’explique par le recours, de plus en plus élevé, aux plats préparés au détriment des produits frais. Les plats préparés industriels ont un effet marqué sur la prise de poids et sur l’augmentation du diabète de type 2.

Cette maladie liée à nos habitudes alimentaires et à notre mode de vie explique pourquoi le diabète de type 2 représente 92 % des personnes diabétiques d’après les études statistiques de l’Institut de Veille Sanitaire (InVS) (6).

Le diabète gestationnel, l’affection en pleine grossesse

Le point de départ du diabète gestationnel

L’apparition du diabète gestationnel est une affection constatée pendant la grossesse. Le terme « gestationnel » renvoie à la gestation, qui correspond à l’état où la femme est enceinte. Avec la prise de poids, l’organisme peut connaître une augmentation de la glycémie qui alerte les professionnels de santé. Les spécialistes considèrent que cette forme de diabète disparaît après l’accouchement.

Le diabète gestationnel est une forme de diabète qui se diagnostique assez facilement et se soigne très bien. En effet, une femme enceinte est très suivie durant sa grossesse, ce qui facilite la prise de traitements dans les temps. Il convient, toutefois, de faire attention à ce que le diabète gestationnel ne se convertisse pas en diabète de type 2.

Les conséquences pour vous et pour le bébé

Par ailleurs, le diabète gestationnel peut avoir des conséquences sur l’enfant qui va naître. Les risques sont la macrosomie fœtale et l’hypoglycémie. La macrosomie correspond à la naissance d’un enfant dont le poids dépasse 4 kg. Ce poids peut rendre l’accouchement difficile autant pour le bébé que pour la mère (7). L’hypoglycémie correspond à un taux de sucre très bas dans l’organisme. Ce taux peut entraîner des faiblesses, des étourdissements ou des troubles, ce qui est particulièrement problématique pour un enfant qui vient de naître (8).

À l’âge adulte, l’individu né d’une mère qui a souffert d’un diabète gestationnel peut développer un diabète de type 2. Il est donc important de réaliser un suivi pour une prise en charge optimale de cette maladie chronique. Ce risque est également présent pour la mère et la réapparition d’un diabète gestationnel peut survenir sur une prochaine grossesse.

Que faire quand on est diagnostiqué diabétique ?

Il ne faut surtout pas s’arrêter de vivre parce que le médecin vous diagnostique un problème lié au diabète. Peu importe que l’individu soit en diabète de type 1, en diabète de type 2 ou en diabète gestationnel, des traitements existent et fonctionnent.

Garder un excellent moral et vivre pleinement ses passions restent les meilleurs moyens de combattre cette maladie qui se nourrit de la sédentarité des diabétiques. Le maître-mot est donc de rester positif et concentré sur les choses qui nous sont chers.

Même si les risques du diabète peuvent faire peur, il existe de nombreuses structures qui aident et accompagnent les personnes souffrant de cette maladie à continuer leurs activités. Il convient de bien rappeler que la prise en charge du diabète ne peut être efficace qu’avec l’adoption d’une alimentation saine et de pratiques sportives régulières.

Présentation de l’entreprise Abbott

Spécialisé dans le domaine du diabète, Abbott vous propose une large gamme de produits pour gérer votre diabète. Freestyle Diabète vous conseille dans la gestion de votre diabète

Sources :
1- https://www.who.int/fr/news-room/fact-sheets/detail/diabetes
2- https://www.inserm.fr/information-en-sante/dossiers-information/maladies-auto-immunes
3- https://www.who.int/campaigns/world-health-day/2016/WHD2016_Infographic_diabetes_risk_factors_fr.pdf?ua=1
4- https://www.insee.fr/fr/statistiques/1280848
5- https://www.insee.fr/fr/statistiques/1281016
6- http://invs.santepubliquefrance.fr/Dossiers-thematiques/Maladies-chroniques-et-traumatismes/Diabete/Generalites-et-chiffres-cles/Le-diabete-Generalites
7- http://www.doctissimo.fr/html/grossesse/patho_femme_enceinte/macrosomie-foetale.htm
8- https://www.federationdesdiabetiques.org/diabete/glycemie/hypoglycemie

Postez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *