Fermeture des toilettes publiques : un enjeu de santé publique

Par le 15 octobre 2014

Le constat est alarmant, si quelques villes comme Lyon, Toulouse et Paris sont bonnes élèves avec un nombre de sanitaires publics en adéquation avec leur nombre d’habitants, d’autres telles que Marseille ou Nîmes font face à un cruel manque. Alors que de plus en plus de municipalités (petites et grandes) font fermer leurs toilettes publiques afin d’effectuer des économies, il est temps de remédier à cela pour le bien-être et le confort de tous. Et plus particulièrement :


Pour les personnes atteintes de MICI

Les MICI sont les maladies inflammatoires chroniques de l’intestin telles que la maladie de Crohn. Très indisposantes, ces maladies contraignent la personne atteinte à aller très souvent aux toilettes. La suppression ou le trop faible nombre de sanitaires en ville affecte ainsi particulièrement ces personnes pour qui une simple promenade peut se transformer en véritable supplice, les obligeant à se rendre dans des commerces et payer pour pouvoir avoir accès à des W.C.

Pour garantir l’hygiène dans nos villes

La fermeture des lieux d’aisances publics pose un sérieux problème d’hygiène. Ne pas avoir accès à des cabines est synonyme de manque de propreté et d’hygiène puisque les gens se retrouvent à devoir se soulager dans la rue. Ceci concerne particulièrement les personnes sans domiciles fixes qui se retrouvent sans confort et lieu d’hygiène leur permettant de se laver. Le manque de W.C et d’accès à l’eau potable peut avoir des conséquences désastreuses comme à Marseille où en 2012, plus de 20 cas d’hépatites A ont été détectés, la plupart étant causés par un manque d’accès à l’hygiène des personnes les plus démunies.

Les avancées en matière de sanitaires publics

Même si les toilettes publiques ont toujours eu mauvaise réputation (et bien souvent, à raison), les fabricants sont en mesure de proposer de nos jours des sanitaires propres et hygiéniques. Il suffit de se rendre sur le site de l’un des plus grands fabricants français en la matière pour le constater (voir ici).  Pouvant être esthétique à l’extérieur comme à l’intérieur, les utilisateurs des W.C peuvent compter sur différentes innovations pour garantir la propreté des lieux. L’assise est lavée, désinfectée et séchée tandis que l’air est purifié et que le sol se lave automatiquement après chaque passage. Bien sur, la chasse d’eau est automatique et l’accès aux personnes à mobilité réduite est assuré avec le respect de toutes les normes en la matière.

Postez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *