Installer des WC suspendus étape par étape : tuto de votre plombier

Par Alban Maregot le 30 mars 2021
WC suspendus

De plus en plus, on opte pour un style de vie sain et écologique. Les raisons sont entre autres la recherche de plus de confort mais aussi afin d’être en meilleure harmonie avec notre belle planète. L’idée d’installer un WC suspendu notamment fait partie de ce mode de vie plutôt moderne. Ce nouveau design s’adapte parfaitement à tous types de salles de bain. Ci-après les principales étapes…

Faire confiance à un professionnel

Le seul inconvénient des WC suspendus consiste en leur installation. Il existe cependant une solution toute trouvée pour vous appuyer dans cette démarche. Pour ce faire, il est recommandé de faire appel à un plombier pro, qui vous procurera la plus grande sécurité. Vous aurez également plus d’assurance car votre WC suspendu respecte bien toutes les normes requises pour ce genre de chantier. Votre plombier se charge en fait d’assurer la mise en place de votre nouveau matériel, selon toutes les étapes prescrites. Votre rôle consistera en ce sens à réunir à l’avance tous les matériaux nécessaires à la réussite des travaux. Vous serez également sur place au cas où des imprévus se dérouleraient.

Installer des WC suspendus

4 étapes essentielles

Il faut passer par quatre étapes essentielles pour disposer d’un WC suspendu chez soi :

Étape 1. Fixer et poser le bâti support

En fait, il s’agit du support qui portera l’ensemble des composantes de votre WC suspendu qui est la cuvette, le réservoir et le dispositif de chasse. Il est crucial de bien le choisir ainsi que sa méthode de fixation afin qu’il puisse supporter les charges et tous les mouvements. Dans la majorité des cas, il est préconisé l’utilisation d’un bâti support universel avec la norme NF résistant à une charge allant jusqu’à 400kg. Par ailleurs, afin d’avoir une sécurité maximale à l’utilisation de notre WC suspendu, il faudra en amont bien analyser l’emplacement de ce dernier pour la poser. Le mur qui accueillera le bâti support ne devrait pas présenter de fissures. Et le sol sur lequel sera posé le piètement du WC suspendu doit être droit et brut comme une dalle en béton. De cela dépendra en effet la solidité du chantier pour les prochaines années.

Étape 2. Habiller le bâti support

C’est l’étape pour cacher toute la partie fonctionnelle du WC suspendu. On peut le faire soi-même grâce aux coffrages disponibles de suite et prêts à l’emploi. Il en existe trois types qui peuvent répondre rapidement à vos besoins comme vos envies. Le premier choix porte sur le coffrage à peindre. Choisir une peinture hydrofuge, résistant aux lavages quotidiens et plutôt pencher pour des couleurs satinées qui n’auront pas une usure facile. Le second choix, c’est le carrelage. Idéal pour nos mobiliers et design de nos salles d’eau, il a le grand avantage du nettoyage facile et de la désinfection. Enfin, l’habillage qui est prêt à l’emploi, bénéficiant déjà d’un revêtement.

Étape 3. Installer la cuvette WC

La hauteur standard d’une cuvette de WC est de 45 cm. La principale tâche pour son installation sur le bâti est le raccordement au niveau de l’entrée de l’eau et de son évacuation. Plus en détails, il s’agit de l’insertion du tuyau d’évacuation avec l’alimentation du circuit dans les orifices de la cuvette WC. Ils sont coupés à la bonne longueur et il faudra placer la cuvette dans les tiges filetées. A tout moment, il faut veiller à s’assurer la stabilité liée à l’utilisation. Évidemment, pour que chaque étape se déroule comme il se doit, le soutien d’un professionnel reste toujours la meilleure solution.

Étape 4. Finir avec les accessoires

Enfin et non des moindres, il faudra placer la plaque de déclenchement de la chasse d’eau. Une place est normalement dédiée à celle-ci dans les coffrages prêts à l’emploi cités plus hauts. D’un geste simple, il suffit de la clipser et de fixer les charnières de l’abattant.

Postez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *