Repeindre son lino en 5 étapes

Par Bernard Billot-Lefebvre le 19 février 2020

Le lino (ou linoléum) est un revêtement pour les sols que l’on retrouve à peu près dans toutes les maisons. Et plutôt que de le changer et de lancer dans des travaux interminables, pourquoi ne pas envisager de repeindre son lino. D’autant plus que c’est un revêtement résistant qui pourrait endurer une nouvelle teinte. Tour d’horizon sur les 5 étapes pour repeindre son lino.

Choisir la peinture

L’étape du choix de la couleur reste sans nul doute une étape fondamentale, étant donné qu’elle sera présente dans la pièce pour une longue durée. Outre le fait de savoir comment choisir une couleur de peinture, une peinture s’inscrit dans des travaux de qualité et de longévité.

En l’absence d’une peinture propre au lino, l’idéal est de choisir une peinture pour les sols ou les carrelages, mais l’on peut également se diriger vers un pot de peinture en acrylique. Le prix varie à peu près aux alentours des 30 euros.

Vider la pièce

Dès que le choix de la peinture est fait, il faut vider la pièce en question. Deux manières de faire existent, soit l’on vide pièce par pièce ou soit l’on vide les pièces selon l’espace dont nous disposons pour entreposer les meubles.

Par ailleurs, il est vivement recommandé de ne rien laisser sur le sol afin de mettre en place l’étape suivante, c’est-à-dire l’aménagement du sol. Moyennant un ruban adhésif, l’on peut recouvrir le rebord des murs entrant directement en contact avec le sol, sans pour autant oublier les prises de courant électrique.

peindre un lino

Aménager le sol

Dès que la pièce est vidée, c’est donc l’étape de l’aménagement du sol. Dans un premier temps, il convient d’aspirer le sol avant de le nettoyer de manière à retirer la saleté et les tâches. Pour cette étape, le mieux est de se munir d’un balai-brosse et d’un produit nettoyant pour nettoyer le tout. Par la suite, c’est la phase du ponçage. Il faut poncer la partie qui sera peinte. Ensuite, il faut à nouveau aspirer pour retirer les débris et la poussière avant d’appliquer une couche d’accroche afin de faciliter l’adhérence de la peinture.

Repeindre le sol

Rependre son lino redonne du cachet au logement. En se munissant d’un rouleau et d’un pinceau, l’on peut enfin peindre le lino. L’idéal est de peindre la première couche dans la longueur de la pièce. Après un temps de séchage requis, l’on peut appliquer la deuxième couche, mais cette fois-ci dans la largeur de la pièce. 48 heures sont nécessaires avant d’appliquer la dernière couche : la couche de protection.

Préserver le sol

Outre les désagréments que l’on peut rencontrer en repeignant , par exemple en enlevant des traces de colle, il faut attendre le séchage complet du sol pour lui appliquer une couche de protection. À base de résine, elle donne à la surface peinte une résistance bien plus importante. En ce qui concerne son entretien, il suffit simplement de nettoyer la surface en question avec un produit disposant d’un pH neutre. Ainsi, au moyen de 5 étapes, l’on peut repeindre son lino.

Postez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *