Peinture pour l’intérieur de la maison : les facteurs de choix

Par Matthieu Resaut le 20 septembre 2019

Les travaux de peinture ne sont pas nécessairement difficiles à concrétiser. Cependant, ils peuvent rapidement vous causer des maux de tête si vous ne prenez pas soin de les préparer comme il se doit. Nous vous livrons quelques conseils afin de vous choisir la peinture idéale pour votre habitation.

Les types de peinture

Pour commencer, vous devez étudier les caractéristiques des différents types de peintures : les peintures acryliques sont largement les plus représentées chez les revendeurs en ligne et les enseignes physiques. Leurs principaux atouts ? Elles ne jaunissent pas avec le temps et ont la particularité de sécher rapidement. De plus ces peintures sont nettoyables à l’eau et elles n’occasionnent pas d’odeurs significatives.

En outre, l’acrylique convient aux murs comme aux plafonds. Les peintures en alkyde sont leurs rivales les plus sérieuses, car elles conjuguent les avantages écologiques des peintures à l’eau tout en bénéficiant des qualités des peintures glycéros, dont l’impact sur l’environnement rebute de plus en plus de consommateurs.

peinture intérieur maison

Une peinture écoresponsable

Rien ne vous empêche de choisir une peinture pour l’intérieur de la maison qui possède l’Écolabel Européen, garantissant sa très faible teneur en solvants et l’absence de métaux lourds par exemple pour une chambre de bébé. Méfiance envers les produits distribués à très bas prix, ils peuvent être utilisés pour la réalisation d’une sous-couche, mais déçoivent le plus souvent quand ils sont utilisés comme peinture de fond. Après avoir arrêté votre choix, il est temps de déterminer la quantité de peinture dont vous aurez besoin. En moyenne, sachez que vous devez appliquer un litre de peinture pour recouvrir une surface de 10 mètres carrés.

L’usage d’une sous-couche

Elle diminue la porosité d’un support et influe sur le rendu de la finition. Sachez qu’il en existe de plusieurs sortes, à l’image du durcisseur de fond, mis en oeuvre pour solidifier les supports fragiles, et de la sous-couche spéciale plaque de plâtre pour préserver le matériau.

Les finitions

On distingue ensuite les peintures par leur finition. Une peinture brillante est lumineuse et durable, elle est notamment indiquée pour la salle de bain et la cuisine. Néanmoins, vous pouvez lui préférer une finition satinée, adaptée à toutes les pièces d’une habitation. Elle s’illustre par son apparence soyeuse et chaleureuse et demeure aussi très résistante. Si en revanche vous préférez un produit qui offre une atmosphère feutrée, c’est sur la finition mate que vous devez jeter votre dévolu. Ce genre de peinture peu lessivable est fréquemment plébiscitée pour les pièces dites de repos.

Quelle couleur de peinture selon la déco ?

La couleur figure parmi le critère final à prendre en considération pour sélectionner votre peinture d’intérieur, en dehors du classique blanc et de ses dérivés. Le rouge et le brique se marient fort bien dans une maison à la déco industrielle, sans oublier les gris métalliques qui font écho au mobilier du même matériau. Le zinc, l’ardoise et les autres teintes neutres sont quant à elles idéales dans un intérieur design que vous pouvez égayer avec un petit pan de mur jaune. Pour une décoration scandinave, privilégiez les pastels, les roses et les bleus qui s’harmonisent sans difficulté avec les bois clairs et permettent d’obtenir une atmosphère apaisante.

Postez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *