La fleur de glaïeul, reine de l’été

Par Phillipine Mornand le 6 juin 2020

Indémodables, non sans raison, les fleurs de bulbes à plantation printanière sont des alliées majeures à l’édification d’un jardin d’été fleuri. Faciles à planter, elles assurent un jardin coloré, diversifié et facile à entretenir. Les fleurs à bulbes agrémentent vos massifs et bordures pour le plus grand plaisir de vos yeux.

Atouts des fleurs à bulbes

À condition de leur proposer le sol et l’exposition qui leur conviennent, les fleurs de bulbes sont de culture facile et présentent peu de risques d’échec. Elles apprécient, en général, des sols bien drainés et une situation en plein soleil.

De croissance rapide, il n’est nul besoin d’attendre, comme pour d’autres plantes, une année avant de les voir se développer en fleurs : les bulbes n’exigent que quelques semaines d’implantation en terre pour donner naissance à leurs somptueuses sommités florales, d’où leur attrait pour les jardiniers en herbe.

La floraison extrêmement généreuse des bulbes se poursuit tout au long de l’été jusqu’à l’automne, époque où la plupart des autres fleurs d’été commencent à dépérir. Elle fait jouer, ainsi, les prolongations aux couleurs estivales, aussi bien au jardin que dans les intérieurs que leur excellente tenue en vase permet d’égayer durablement.

Le glaïeul, star des bulbes

Sûrement l’une des fleurs à bulbes les plus populaires, le glaïeul se fait volontiers la pièce maîtresse des compositions florales, aussi bien dans les bouquets que dans les massifs ou les bordures que ses somptueuses fleurs colorées et son élégante silhouette subliment immanquablement.

Seul ou accompagné 

Les meilleures compagnes du glaïeul sont certainement, qu’on le veuille ou non, d’autres fleurs de glaïeuls. Par la majesté indiscutable de son port et la diversité incroyable de ses couleurs, il peut à lui tout seul, en une même variété ou dans un agencement de ses innombrables cultivars, habiter et animer harmonieusement tout un massif, même d’envergure. Une plantation échelonnée de fin mars à juillet en assurera une durée de floraison maximale.

Cependant, bien que n’étant pas, à proprement parler, une plante compagne qui favorise la croissance de ses plantes voisines, le glaïeul peut s’associer de manière bénéfique à d’autres fleurs colorées comme des roses, du lys ou des lilas et composer de concert avec elles un magnifique tableau vivant, exultant de couleurs. Les zinnias et les dahlias, se déclinant, eux aussi, en une multitude de coloris, permettent au jardinier qui les associe au glaïeul de donner libre court à sa créativité avec d’infinies possibilités de compositions lumineuses.

Brise-vue idéal pour le potager

On hésite parfois, à cause de la difficulté à le former en un ensemble élégant et esthétique, à sacrifier au potager la partie la plus ensoleillée du jardin bien que celle-ci lui serait certainement la plus profitable pour obtenir un véritable rendement. Une jolie haie de glaïeuls établie en son pourtour, avec leurs feuilles en forme d’épée et leurs hampes chargées de haut en bas de somptueuses fleurs qui les rendent absolument uniques et remarquables, permettra de lui faire bénéficier du soleil tout en abritant des regards les légumes aux allures parfois disgracieuses et préservera ainsi l’harmonie raffinée du jardin d’ornement.