La virtualisation : découvrez comment elle optimise la performance de l’entreprise

Par le 18 avril 2019

La virtualisation est une solution technologique permettant aux entreprises de renforcer leurs charges de travail ainsi que leurs systèmes d’infrastructures informatique. Ella présente l’avantage de rendre les environnements informatiques plus flexibles et évolutifs ce qui en conséquence améliore les résultats des entreprises. Recourir à cette technologie représente un changement radical qui est appréhendé par les gérants, mais une fois adoptée, la virtualisation offre des avantages prometteurs au niveau des serveurs, mais aussi de la sécurité des données. Il va de soi que pour l’implémentation, mieux vaut faire appel aux services d’une entreprise professionnelle. Le sujet est bien connu de l’équipe de Tsilavo Ranarison, CEO de la société NextHope Madagascar.

La virtualisation atténue la surchauffe des serveurs

Sachant que les serveurs matériels sont efficaces pour la gestion des tâches de données, les entreprises ont tendance à s’en procurer un grand nombre. Cependant, à mesure que le risque de surchauffe de serveur augmente avec cette hausse en nombre de matériel, du fait que les nœuds de serveur produisent beaucoup de chaleur. En passant à la virtualisation, les entreprises réduisent ainsi les risques relatifs à ce souci de génération de chaleur. La virtualisation représente donc une solution idéale pour réduire au maximum les risques de fusion dues à une accumulation de chaleur.

La virtualisation favorise la réduction du coût global

En optant pour la virtualisation, les entreprises investissent pour faire des économies sur le long terme. Pour cela, une certaine somme est engagée au départ. Les serveurs physiques ont, en plus de leur coût élevé, besoin d’être régulièrement maintenus pour fonctionner de façon optimale. La virtualisation est une solution toute indiquée pour réduire les besoins d’acquisition de serveurs supplémentaires. Avec cette technologie, les entreprises piochent moins dans leur trésorerie et peuvent engager les fonds pour d’autres projets. Par ailleurs, utiliser un serveur virtuel rend l’entreprise moins gourmande en énergie. Le coût global est vraiment considérablement réduit si on compare toutes les économies qu’on peut faire avec les dépenses en logiciel de virtualisation.

Les serveurs virtuels sont plus rapides à déployer

Configurer les serveurs physiques et les remettre en route après quelque panne demande beaucoup de temps et d’efforts aux ressources de l’entreprise. En effet, il est nécessaire de tout reconfigurer. En utilisant un serveur virtuel, toute cette étape peut être évitée. De plus, il existe des outils de sauvegarde virtuelles qui peuvent être utilisés afin d’accélérer le processus de déploiement.

La virtualisation simplifie le processus de récupération après sinistre

Aucun système n’est à l’abri d’un éventuel accident, qui peut d’ailleurs arriver à tout moment. Bien que le risque zéro n’existe pas, avec les serveurs virtuels, on peut faire des sauvegardes régulières de ses données. Il est ainsi plus facile de sauvegarder et récupérer ses données, ce qui rend le processus de récupération après sinistre plus facile et flexible. En outre, transférer un serveur virtuel vers un autre emplacement est très facile en cas de sinistre dans une entreprise.

Postez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *