Le langage: bien trop subtile pour les machines!

Par Adrien Faure le 8 juin 2018
Le langage: bien trop subtile pour les machines!

Si la technologie ne cesse de progresser à mesure que nos connaissances et aptitudes se développent, elle demeure encore bien en deça de l’espèce humaine, et ce dans de nombreux domaines. Le secteur de la traduction en est un bon exemple. C’est que le langage s’avère bien plus complexe qu’il n’y paraît… 

Langage: les différentes étapes de compréhension

Comprendre un discours s’effectue en plusieurs étapes. S’il convient en premier lieu de rapporter les mots employés à leur définition, reste que ces derniers peuvent parfois prendre une dimension nouvelle selon ceux à qui ils sont associés. Nombreux sont en effet les termes qui acceptent plusieurs définitions, parfois très écartées les unes des autres. On parle alors de polysémie. Exemple: le mot orange désigne à la fois une couleur et une fruit.

Certains mots peuvent ensuite avoir été préférés à d’autres dans le but de faire passer un message. Il s’agit alors de sous-entendus. L’intonation employée et les gestes choisis peuvent également avoir une influence sur la signification du contenu. Enfin, il est parfois nécessaire de connaître le contexte pour parvenir à discerner l’ensemble des tenants et aboutissants d’un message.

Vous l’aurez compris, le langage est donc complexe! Sans compter que des termes, employés dans une langue, peuvent parfois dire tout à fait l’inverse dans une autre. Notons également que les us et coutumes influent sur notre manière de nous comporter, de penser… et de parler.

L’intelligence artificielle mise à rude épreuve

Face à temps de variables, il est donc aisé de comprendre toute la difficulté face à laquelle les logiciels et autres programmes doivent évoluer, tout comme cela permet d’étayer l’importance des nombreuses années d’études nécessaires à l’obtention d’un diplôme de traducteur ou d’interprète.

Si le progrès est en marche, il est néanmoins très loin d’être arrivé à destination. Les professionnels du monde de la traduction ont donc encore de beaux jours devant eux.

Un projet? Faites appel à cette agence de traduction à Marseille.

Postez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *