Quand l’art topiaire rejoint le street’art

Par le 22 juin 2016

La décoration végétale avec l’art topiaire

Pour décorer son jardin ou son extérieur, on peut faire appel à des architectes paysagistes. Mais la décoration végétale englobe toute les formes artistiques qui s’inspirent de la nature. Il en est ainsi de la sculpture de statuts faits en végétaux. On parle ici de l’art topiaire. Ces sculptures sont époustouflantes et on se demande même où sont que les artistes ont pu pomper leurs inspirations pour avoir créé de telles merveilles. De simples figures d’animaux fait en arbustes méticuleusement taillés à l’immense statut représentatif toute en végétale… ces oeuvres d’art commencent à devenir tendances et devient des « must have » dans nos jardins. La question se pose : ces statuts végétaux sont-ils éphémères ou pas ? Dans ce contexte, le concept du site www.streetandstyle.fr, permettant d’optimiser le rapport entre art topiaire et art de rue.


Aimer jardiner vire à l’art topiaire

Certes les plantes ont des durées de vie et il faut s’en occuper; mais Il faut bien admettre que c’est insolite d’avoir des statuts faits d’arbustes de plantes, de fleurs dans son jardin ! Dans le monde entier, on retrouve ce type de décoration stylisée qui se traduit par l’art floral, mais en plus nécessite des connaissances de base sur les plantes d’ornementations. Ainsi, le choix des plantes est primordial. Par exemple, on priorisera les couleurs, le type de plante, et les adaptés au climat de la région d’implantation, sans oublier que les plantes vont grandir et d’autres nécessiteront des soins particuliers. Du Japon au pays musulman désertique, des châteaux d’Angleterre aux manoirs français, on retrouve ces prouesses architecturales de paysages à couper le souffle. L’art topiaire ne se limite plus à un seul espace comme une peinture occidental mais, il couvre exactement tout l’espace des façades, en surface, sous forme de liserés décoratifs linéaux.

street art

Un terrain d’entente pluridisciplinaire

Ainsi, les immeubles aussi peu éclairés soient-ils, adoptent des murs végétaux. Et souvent, ces murs végétaux ont des supports comme les logos en acier ou en béton, mais le tout recouvert de végétaux. Un avantage d’exporter le concept vers un métier vraiment en plein essor qu’est la street’art et l’art topiaire. Demain, les enseignes enquête d’originalité feront appel à des architectes paysagistes qui maîtriseront aussi l’art topiaire. Avis aux artistes apprentis jardinier, le secret est dévoilé, le public attend la sortie de graffitis sur les murs végétaux !

Postez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *