Les Soins pour chevaux

Par Nico Durand le 18 août 2017
Soins pour chevaux

Le cheval, un animal qui exige beaucoup de soins

Le cheval est un animal qui nécessite beaucoup de soins. De la qualité de son box aux traitements pour chevaux apportés sur son corps, en passant par la prise en charge de ses blessures au quotiden, cet animal nécessite beaucoup d’attentions particulières. Tout ceci est nécessaire pour  son confort et permet de prévenir les maladies.

Soins pour chevaux : la vaccination et la vermifugation

En France, les chevaux doivent se faire vacciner. Il y a cependant, les vaccins qui ne sont pas obligatoires et ceux qui le sont. Parmi ceux obligatoires, on distingue le vaccin contre la grippe, un incontournable dans les soins pour chevaux participant à des compétitions officielles en tout genre. Le vaccin contre la rage est également indispensable si votre animal vit dans une région où l’on a détecté des cas de rage. D’autre part, les vaccins non obligatoires mais recommandés se composent des soins pour chevaux contre le tétanos, un vaccin très conseillé car le tétanos peut attaquer l’animal à chaque blessure qu’il subit. Le vaccin contre la rhinopneumonie est également préconisé par les vétérinaires.

La vermifugation est un autre traitement pour chevaux recommandé afin d’éviter que l’animal ne soit infesté de vers. Ces derniers peuvent provoquer des troubles digestifs aux chevaux. En plus de la vermifugation, les vétérinaires conseillent de procéder à la vermifugation de tous les chevaux de l’enclos. Comme pour les être humains, le médicament doit être dosé en fonction du poids de l’animal.

Soins des dents

Le soin des chevaux touche également les dents qui doivent être entretenues périodiquement. A noter que les dents de votre animal ne s’arrêtent pas de pousser. Seule la mastication permet de les user correctement.  Toutefois, les chevaux mangent moins car ils sont enfermés dans leur box et cela a des impacts sur leur mouvement de mastication. L’insuffisance de ces mouvements de mastications provoque ce que l’on appelle chez les chevaux « les surdents » et ce phénomène cause des douleurs et impacte sur la digestion de l’animal. Il faudra alors faire appel à un vétérinaire pour les retirer.  Cette opération est généralement recommandée tous les deux ans au minimum.

Dans tous les cas, le cheval qui est mal dans son corps envoie des signes qui alertent que quelque chose ne va pas.  Il peut par exemple changer de comportement et se montrer plus agressif et irritable que d’habitude.

Postez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *