Le marché des automatismes de portail


Accueil > Entreprises, services, et conseils

Le marché des automatismes de portail

Dominique Schnneider - le 11 avril 2016 - 0 commentaires

Le marché de l’automatisme de portail est croissant, et les chiffres le prouvent. L’amorce a été annoncée il y a quelques années et est aujourd’hui une réalité.

Selon de plusieurs sources, le marché mondial de la domotique et du portail représente environ 120 voire 230 milliards d’euro. De nombreuses fédérations spécialisées en motorisation, estiment que le secteur de l’automatisme de portail connait une croissance continue.


En effet, l’ARC Advisory Group en tant que cabinet conseil en solutions de production, affirme que les résultats sont à mettre à l’actif de la mondialisation. En somme, cela veut dire que les fabricants d’automatisme de portail sont obligés d’accroitre leur production pour satisfaire le plus grand nombre et donc la demande en barrière automatique.

Pour faire face à la pression de la concurrence qui fait rage dans cet univers,, ils doivent pouvoir répondre avec flexibilité à la demande en automatisme de tout genre.

Un domaine en plein essor

Les plus grands secteurs de l’automatisme de portail, sont composés :
– Des moteurs
– Des commandes numériques
– Des automates programmables
– Des entrainements

Ainsi, selon l’ARC les ventes internationales des entrainements équivalent à quelques 5,2 milliards de dollars en 2005, ce qui a augmenté durant cette dernière décennie. Selon les dernières statistiques, le palier des 6,9 milliards de dollars a déjà été dépassé dans le secteur de l’automatisme portail.

Les leaders mondiaux du domaine de l’automatisme de barrières et de portail sont Yaskawa, Mitsubishi Electric et Siemens. Ainsi, sur le plan international, ce marché  est évalué à quelques 4,5 milliards de dollars. En Europe, ce sont surtout les marques BFT et  Came qui dominent le marché.

La motorisation de volet dans le domaine industriel, est alors caractérisée par une grande utilisation des automates. Ils sont constamment perfectionnés, et très évolutifs. Le but est de toujours satisfaire la demande, qui est sans cesse croissante en termes de moteur portail coulissant.

Quand les chiffres parlent

En 2005, l’ARC avait prévu une croissance du marché de l’automatisme portail dans l’ordre de 7,5 milliards de dollars. De grands noms de la domotique se disputent alors, le titre de leader mondial. Les enquêtes ont également permis de remarquer une très forte hausse de la demande de portail en processus de production. La principale caractéristique recherchée est l’amélioration de la flexibilité et la simplification des taches. Ainsi, les utilisateurs cherchent surtout et avant tout, à lier tous les différents processus informatiques qu’ils emploient. Des enquêtes ont permis d’évaluer le marché mondial des solutions, à quelques 16 milliards de dollars en 2010.

Les chiffres ont bien progressé depuis. La preuve en 2005, l’entreprise Cadence détenait 13% des parts du marché de portail. Sur le plan géographique, ce sont les Etats-Unis qui s’accaparent de près de 50% de ce marché des motorisations de portail, talonnés de près par l’Europe. La zone Asie-Pacifique se dispute le reste du territoire et des parts du marché. Selon les spécialistes et les experts, ces chiffres relatifs au secteur de l’automatisme et de la motorisation de portail ne cesseront pas d’augmenter dans les années à venir.

Aujourd’hui la domotique et l’automatisation des systèmes, occupent de plus en plus de place, dans le quotidien. Les différents systèmes d’automatisme portail sont reliés entre eux, pour être plus performants. Cela entraine donc inévitablement une forte demande de la part des consommateurs, ce qui influe sur la production. Le marché se voit donc poussé à la croissance, et les chiffres peuvent le démontrer. Grâce aux techniques modernes et l’électromécanique, on assistera encore plus à un boom économique dans le secteur de l’automatisme de portail dans les années à venir.

 







Vous avez aimé cet article, recommandez-le à votre réseau :



Laisser un commentaire