Noël et le vin : 6 conseils pour un repas couronné de succès

Par Alexandre Terraillon le 23 décembre 2016

Noël approchant à grands pas, découvrez ces 6 conseils en matière de vin pour des repas de fêtes réussis avec vos proches !

– Prévoir ses stocks

Pour ne pas vous retrouver à court de vin en plein repas, il convient d’estimer à l’avance le nombre de bouteilles que vous et vos convives allez consommer. On estime généralement qu’une bouteille permet de servir 6 verres. N’oubliez cependant pas de prendre en compte durant votre calcul les invités qui ont tendance à boire un peu plus que la moyenne, et à l’inverse, ceux qui ne boivent pas ou très peu.


– Servir le vin à bonne température

La température étant un des facteurs les plus importants lors de la dégustation, attention à ne pas sortir vos vins trop tôt avant le repas ou les oublier au frigo. Pour rappel, les rouges se servent entre 14° et 17°, les blancs et liquoreux entre 8° et 13° et les bulles entre 7° et 11°.

– Ne pas attendre la fin du repas pour sortir les vins d’exception

Parce que notre palais est saturé après toutes les saveurs, il est déconseillé d’attendre la fin du repas pour faire goûter un vin que vous souhaitez à tout prix faire découvrir à vos invités. Préférez le début de repas, en apéritif ou en entrée. Vous ravirez vos convives et préparerez les esprits à un moment de fête.

– Attention aux fins de repas trop arrosées

Dans l’élan de la joie et du plaisir d’être réunis avec vos proches, il est facile de déboucher hâtivement une ou plusieurs de ces grandes bouteilles que vous gardiez pour des occasions particulières (alors que vous avez déjà tout ce qui convient à table). Essayez de garder cela à l’esprit puisque, comme énoncé précédemment, vous n’en profiteriez pas autant que ce que vous pouvez espérer (encore moins si vous êtes un peu alcoolisés).

– Les accords met-vin

Dans certaines familles, les habitudes en matière d’accords mets-vins peuvent avoir la vie dure, même lorsqu’elles ne sont pas les plus pertinentes. Prenons l’exemple typique du « fromage fort/vin fort » souvent d’usage alors qu’il est conseillé d’associer un vin frais et léger à un fromage fort afin de créer un bel ensemble qui mette réciproquement en valeur les deux éléments.

Ainsi, ne cédez pas face aux habitudes et n’hésitez pas à montrer vos talents cachés de sommeliers. Si vous n’êtes pas très qualifié en la matière, faites un tour sur 1001 dégustations pour découvrir de nombreuses idées d’accords mets-vins.

Postez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *