Parquet en bois massif vs un parquet en PVC : quelles sont les différences ?

Par Bernard Billot-Lefebvre le 19 novembre 2020
parquet en bois massif

L’aménagement intérieur de la maison est un activité des plus réjouissantes. Pour la plupart d’entre nous en effet, optimiser et décorer sa maison est une occasion de manifester sa personnalité en optant pour des choix qui nous ressemblent. Mais avant la sélection des bibelots qui orneront le salon ou même la pose de la dernière couche de peinture qui donnera le ton final à votre logis, il est important de savoir sélectionner un revêtement de sol adapté.

Le revêtement de sol est en effet un acteur majoritaire de l’atmosphère qui régnera dans votre maison. Le choisir, c’est déjà opter pour un style, une ambiance et un cachet qui détermineront les choix esthétiques que vous opérerez lors de la décoration de votre intérieur. Il est donc essentiel de savoir choisir entre un parquet massif et un parquet en PVC en fonction de critères précis, qui vous permettront de vous sentir chez vous avant même d’avoir emménagé ! Explications.

Le parquet en bois massif, la noblesse et l’élégance

Choisir un parquet en bois massif, c’est avant tout faire le choix de l’élégance. Le toucher particulier du bois, ses veines en relief ou sa chaleur naturelle sont autant d’atouts qui conféreront à votre logis une ambiance rustique et douce, propice à l’épanouissement d’un foyer heureux. A condition bien sûr de sélectionner des produits de haute qualité et 100% naturels, comme ceux proposés sur https://www.parquetchouette.fr/parquet-massif.html, le site de Parquet Chouette, spécialiste reconnu du domaine.

Pourtant, l’entretien du parquet en bois massif est bien plus exigeant que celui d’un parquet en PVC. Pour conserver ses qualités sur le long terme, votre parquet devra être régulièrement nourri à l’aide d’une couche d’huile ou de vernis. Il faudra en outre faire attention au quotidien car ce type de parquet supporte mal l’humidité et est facilement rayable. Ce type de parquet est présente donc l’avantage d’un esthétisme haut de gamme contrebalancé par un entretien rigoureux.

parquet en PVC

Un parquet en PVC pour vous faciliter le quotidien

Contrairement au parquet en bois massif, le parquet en PVC est lui très simple d’entretien. Un simple coup de serpillière suffit à lui rendre son éclat sans entamer ses propriétés ou sa longévité. Il est aussi très facile à poser grâce à sa souplesse et sa légèreté et les nombreux formats disponibles permettent de s’adapter à toutes les configurations des habitats d’aujourd’hui. On peut même le poser par dessus un carrelage préexistant sans aucun risque !

Néanmoins, les esthètes lui reprocheront son manque de chaleur et de naturel. Même si les imitations graphiques permettent aujourd’hui d’obtenir des parquets PVC aux finitions soignées, ils ne sont pas capables de reproduire le sentiment de rusticité et d’authenticité qui émane d’un bon vieux parquet en bois massif. Par contre, il est très intéressant pour ses propriétés acoustiques, qui lui permettent d’absorber le bruit des pas, ou la grande diversité de ses finitions.

Comment choisir entre parquet massif et parquet en PVC ?

Le choix entre un parquet en bois massif et un parquet en PVC doit donc être guidé par de multiples critères. Si vous êtes un amateur d’authenticité, on vous conseille de vous orienter vers le bois bien sûr mais si votre priorité est un entretien simple, le PVC sera la meilleure des options. Sachez également définir vos critères en fonction de l’atmosphère que vous souhaitez imprimer à votre logement. Pas question de mettre du PVC dans le salon d’une maison retapée à l’ancienne par exemple.

Les propriétés intrinsèques des deux matériaux doivent également être prises en compte. Le parquet en bois massif supporte mal l’humidité, sauf pour certains bois exotiques imputrescibles comme le teck, et n’est donc pas recommandé pour des pièces humides comme la salle de bains. En appartement, le PVC pourra par contre vous aider à réduire le bruit causé par vos déplacements, ce qui ravira à coup sûr votre voisinage ! Enfin, pensez à l’installation de votre parquet, surtout si vous comptez le faire vous-même.

Postez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *