Les produits cosmétiques faits maison

Par le 19 janvier 2018

Les produits cosmétiques font désormais partie des besoins essentiels de beaucoup de femmes (et d’un nombre non négligeable d’hommes). Outre le souci de soigner l’apparence, c’est le besoin d’entretenir un corps sain, de garder des cheveux agréables à regarder et de montrer un visage qui reflète la beauté qui motive l’utilisation de certains produits cosmétiques plus que d’autres.

Ce qu’il faut entendre par produits cosmétiques

Que ce soit des produits bio ou des produits classiques, les cosmétiques pour prendre soin du visage et du corps ont aujourd’hui des principes actifs dosés pour donner les meilleurs résultats à l’utilisation. De la crème du visage à l’argile verte ou à l’argile blanche, en passant par le rouge à lèvres, pour finir avec l’Ayurvédique, les soins cosmétiques sont variés et répondent aux attentes des femmes dans la mise en évidence de leur beauté.

De la conception générale, les bienfaits de l’Aloevera bio, les effets de l’huile d’amande douce ainsi que les vertus de l’extrait de pépins de pamplemousse ne souffrent aucune critique négative. Une substance ou une autre a incontestablement soit un effet sur les peaux grasses, par exemple, ou constitue la composante d’un masque hydratant, d’une lotion antirides ou d’un shampooing à usage ciblé. Les soins capillaires recourent de plus en plus à des produits bio pour résoudre le problème des cheveux secs, tandis que l’acné et les peaux sensibles trouvent leurs remèdes dans les cosmétiques biologiques.

Pourquoi fabriquer des produits cosmétiques soi-même ?

Produire des produits cosmétiques faits maison n’est assurément pas la satisfaction d’une lubie ou d’un quelconque caprice, mais répond au souci de prendre sur soi l’initiative de confectionner un produit personnalisé plus apte à répondre aux réels besoins de son corps. C’est aussi le souci de disposer de produits de beauté bio sans payer le prix fort tout en respectant l’environnement.

Quand on décide de faire ses cosmétiques, on met en branle aussi bien son côté créatif que ses instincts ludiques dans la recherche d’une plus grande personnalisation. Ce faisant, on tombe généralement sur d’heureuses découvertes telles que des vertus insoupçonnées d’une substance, des textures que l’on méconnaissait jusqu’alors ou des odeurs jusque-là occultées.

Les principes de base à connaître

On éprouve des tentations bien légitimes de personnaliser les parfums avec des arômes naturels ou par un apport d’huiles essentielles dans la confection d’une émulsion, par exemple, en exploitant au mieux la fragrance.

Certains paramètres élémentaires méritent pourtant d’être pris en considération pour ne pas tomber dans l’erreur de créer des produits nocifs bien loin des principes des secrets beauté qui ont pourtant motivé l’action de fabriquer soi-même des cosmétiques.

La règle élémentaire de la propreté, ainsi que de la stérilisation du matériel à utiliser au cours de votre loisir créatif doit être respectée de façon stricte dans la mesure où les produits finis sont appelés à être conservés pendant un temps plus ou moins long. Les solutions « home made » se doivent de rivaliser, voire être meilleures que les produits fabriqués de façon standardisée et utilisant des intrants pas forcément bio. Pensez à étiqueter vos produits pour les rendre traçables et pour que vous en ayez un historique auquel vous référer pour toute nouvelle création.

Postez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *