Quand la vidéosurveillance devient bienveillante

Par Camille Lafranger le 31 juillet 2018

Au lendemain du foin médiatique sur l’affaire Benalla, la vidéosurveillance se retrouve en pleine lumière. Dérangeante et/ou rassurante, notre cœur balance.

La vidéosurveillance, pour ou contre ?

En tant que professionnel, c’est souvent une nécessité qui protégera vos locaux et votre matériel. Rien que le fait de prévenir que vous possédez une installation de vidéosurveillance vous permet de limiter les risques de vol ou d’agression. Le hic, c’est qu’elle est souvent perçue comme un moyen de contrôle, une fin en soi pour les libertés publiques. Une interprétation qui est vue comme un moyen de contrôle social et non plus une dissuasion au crime. Une technologie décriée par une minorité de la population pour le reste, ils mettent en avant le fait que les caméras sont cantonnées sur les lieux publics et n’interviennent pas dans l’intimité.

Gardons l’œil ouvert

La grande nouveauté est la vidéo-bienveillance, ses caméras œuvrent pour le maintien de personnes âgées à domicile ou encore vous permettent de surveiller vos ados qui sont seuls à la maison. Un proche vivant loin à mobilité réduite ou encore ayant des problèmes de santé qui nécessite une surveillance. C’est une solution non-négligeable et qui permet de retarder le placement de la personne en institut. Ces aménagements sont pensés avec intelligence, grâce à votre pc, tablette ou smartphone, vous pouvez :

  • avoir un angle de vu de 120°, de jour comme de nuit avec sa lentille infrarouge,
  • les caméras sont également munies d’un micro et d’un haut-parleur qui vous permet de communiquer,
  • des alertes comportementales vous indiquent en temps réel dès que survient une attitude anormale,
  • des zones de détection que vous pourrez sélectionner, exclure le lit pour avoir une alerte en cas de chute par exemple,
  • le système a la capacité de reconnaître une alerte incendie et de vous en faire part, de même en cas de coupure électrique vous serez averti.

Postez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *