Quelques règles à respecter pour la chasse sous-marine


Accueil > Sports et activités sportives

Quelques règles à respecter pour la chasse sous-marine

Camille Lafranger - le 19 septembre 2017 - 0 commentaires

C’est un sport qui a pris de l’ampleur ces dernières années, que ce soit sur le littoral méditerranéen et sur la façade atlantique. La chasse sous-marine compte de plus en plus d’adeptes mais il est important, avant de s’y mettre, de prendre connaissance de la réglementation comme pour tous les usagers en mer.

Une pratique en apnée, sans bouteille

La chasse sous-marine s’effectue en apnée. Il est strictement interdit de chasser en bouteille de plongée pour des raisons que tout le monde comprendra. Certains sont tentés de le faire pour faciliter leur pêche mais la pratique est bien réglementée. Il faut plonger en apnée muni d’un harpon et avec une bonne combinaison. Il existe différentes épaisseur de néoprène et selon les saisons, on prend du 5 mm, du 7 ou du 9 mm.

Pour les harpons, il existe également de nombreux modèles et il est primordial de s’entraîner à les manipuler avant la plongée pour bien maîtriser ce type d’armes. Là encore, parmi les règles de base, on ne pratique jamais seul. Et il faut donc toujours avoir son coéquipier ou sa coéquipière à l’oeil pour éviter tout accident.

Une bouée pour signaler sa présence aux autres usagers

Par rapport aux autres usagers de la mer, il est également obligatoire de se munir d’une bouée pour signaler sa présence dans les eaux. Une bouée orange et bien visible, notamment des propriétaires de bateaux, qui comprendront ainsi que des chasseurs sont positionnés à l’endroit signalés et qu’ils doivent les contourner.

Par ailleurs, certaines espèces sont protégées en mer Méditerranée comme dans l’océan Atlantique, et là aussi, la communauté des chasseurs doivent respecter ces restrictions. Citons en exemple le parc des calanques, autour de Marseille, dont la création a entraîné la grogne des chasseurs qui ont fait de la chasse leur métier. 







Vous avez aimé cet article, recommandez-le à votre réseau :



Laisser un commentaire