Réussir l’installation de sa climatisation : comment procéder ?

Par Bernard Billot-Lefebvre le 13 septembre 2021
climatisation

Les climatiseurs sont d’une grande utilité pour réglementer la température dans une pièce. Ce sont des systèmes de chauffage et de ventilation de plus en plus utilisés dans les maisons. Toutefois, leur installation est un processus qui mérite une attention particulière. Ici, découvrez des astuces incontournables pour bien réussir l’installation de sa climatisation !

Acquérir le matériel nécessaire et faire la demande d’autorisation

L’installation de la climatisation est une opération délicate qui nécessite le respect d’un certain nombre de paramètres. Pour la réussir, le recours au service d’un professionnel demeure l’une des meilleures alternatives. En vous rendant sur https://www.installationclimatiseur.fr, vous découvrez une entreprise agréée spécialiste de l’installation de climatisation.

Elle s’occupe de l’installation et de la réparation de ces appareils électroménagers avec un devis gratuit. Cependant, avec de bonnes compétences en électronique et en bricolage, il est possible d’essayer la pose de la climatisation par soi-même. Pour ce faire, il faut disposer du matériel adéquat. Il s’agit entre autres du kit de climatisation, des tubes en plastique et en cuivre ainsi que des outils et accessoires de bricolage.

Outre le matériel nécessaire, cette installation nécessite la demande d’une autorisation. Tout projet de construction ou de rénovation débute par des démarches administratives. Le climatiseur étant constitué de deux principales unités (intérieur et extérieur), sa mise en place crée une modification de la façade extérieure : d’où la nécessité d’une autorisation administrative !

installer climatisation

Choisir l’emplacement idéal pour le climatiseur

Le choix de l’emplacement de la climatisation est un paramètre important à considérer avant l’installation proprement dite. Elle doit se faire de manière stratégique de façon à assurer un rafraîchissement optimal de la pièce. L’emplacement choisi doit répondre à certaines règles. D’abord, il doit être situé au moins à deux mètres du sol et sur un mur capable de soutenir le poids de l’unité.

Ensuite, vous devez vous assurer que l’unité intérieure ne soit pas en face d’un lit ou du coin d’un canapé. Par ailleurs, il faut qu’il soit impérativement éloigné des sources de chaleur et d’autres appareils électroménagers pour éviter les risques de surchauffe. Quant à l’unité extérieure, elle ne doit pas être mise dans une zone sans passage. De plus, elle ne doit pas être exposée au soleil.

Procéder à l’installation proprement dite

Une fois l’emplacement trouvé, vous pouvez procéder à l’installation de votre climatiseur. Pour bien l’effectuer, vous devez suivre les recommandations de la notice. Elle se déroule en deux principales étapes : la pose de l’unité intérieure en premier puis celle de l’unité extérieure après.

Pour poser la composante interne de la climatisation, il faut d’abord fixer la plaque de montage sur le mur. Ensuite, en fonction des emplacements des trous de la plaque vous devez percer le mur pour relier cette composante à celle externe. Procédez alors aux différents raccordements et aux connexions électriques.

L’installation de l’unité extérieure débute par la réalisation d’une dalle en béton qui servira de support. Après, les coussinets en caoutchouc doivent être fixés avec de la colle. L’unité extérieure peut être ensuite posée sur les coussinets afin d’effectuer les différents raccordements et attachements.

L’installation terminée, il faut passer à la phase de finalisation et de test. Elle consiste à démarrer le climatiseur et à le faire fonctionner. Cela permet de détecter les éventuelles irrégularités et de procéder à leur réglage. La pose de la climatisation n’est pas une mince affaire. Il faut mettre en pratique ces quelques règles pour une installation réussie. Toutefois, le recours à un spécialiste demeure la meilleure option.

Postez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *