Santé et bien être : il faut surveiller le sommeil des adolescents

Par Charlotte Peron le 18 février 2017
sommeil

À l’ère du tout-numérique, la majorité des collégiens reste plus d’une heure devant les écrans après le dîner et 18% plus de deux heures. En outre, alors qu’ils sont 15% à s’envoyer des SMS en pleine nuit, 11% parmi eux préfèrent se connecter aux réseaux sociaux. C’est en tout cas ce que révèle une enquête menée par le réseau Morpheau fin 2014. Quelles peuvent être les conséquences de ces habitudes sur la santé et le bien-être de l’adolescent ? Pourquoi les parents doivent-ils surveiller le sommeil de leurs enfants ? Éclairage avec les pharmaciens Well&Well.

Exposition aux écrans : quels dangers guettent vos ados ?

À l’heure actuelle, internet et réseaux sociaux sont indissociables de l’adolescence. Smartphones et autres tablettes ont peu à peu pris la place des activités de plein air avec tout ce que cela comporte comme inconvénients, si leur usage n’est pas contrôlé. En effet, si l’utilisation des nouvelles technologies permet d’améliorer notre quotidien, notamment dans le domaine de l’apprentissage et des recherches pour les adolescents, certains côtés pervers risquent de prendre le dessus.

De l’avis des psychologues, les principaux dangers qui guettent les enfants sont le cyber harcèlement et la diffusion de sexting. En effet, selon les résultats de l’étude du réseau Morpheau, un américain sur 10 aurait déjà envoyé ou reçu une photo ou vidéo à caractère sexuel sur les réseaux sociaux, ce qui peut très rapidement devenir un élément d’harcèlement si des mesures idoines ne sont pas prises. Mais les dangers liés à l’usage incontrôlé et abusif des écrans pourraient venir d’ailleurs… En effet, cette mauvaise habitude fatigue les yeux et peut même altérer le développement oculaire des adolescents. Leurs résultats scolaires en font souvent les frais, selon une autre étude de 2014 publiée dans la revue American Journal of Family Therapy qui explique que plus les enfants passent du temps devant les écrans, plus leurs résultats scolaires sont mauvais. Mais, comment y remédier ?

Comment limiter l’exposition des ados aux écrans ?

La première chose à faire pour garantir à votre enfant un sommeil profond et réparateur est de s’assurer que sa chambre ne compte pas d’écran allumé après 22h par exemple. Ensuite, pensez à trouver des compromis ou à instaurer des règles comme ne jamais allumer les écrans le matin voire une grande partie du week-end, car c’est à ce moment que l’adolescent à tendance à bien se concentrer sur les choses immobiles. Plusieurs études ont démontré les méfaits des écrans bleus sur l’hormone de sommeil (la mélatonine). Il s’agira donc de supprimer les écrans à des moments clés de la journée afin qu’ils ne perturbent pas le développement de certaines compétences essentielles chez l’enfant ou des fonctions comme le sommeil. Certains parents optent pour une mesure radicale : débrancher le routeur wifi en fin de soirée. A vous de voir !

Postez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *