Une pointeuse badgeuse aux toilettes : Optimisation ou délire ?

Par le 28 août 2014

En entreprise, la pointeuse badgeuse est l’un des outils les plus importants. Elle permet de contrôler le temps de travail des salariés, une obligation légale pour toutes les entreprises, mais aussi d’optimiser les horaires de chacun et de développer la société. Gérer le temps, c’est une des taches les plus importantes des entrepreneurs, au point que pour certains cela vire à l’obsession.

Pointeuse badgeuse : L’obsession du profit

Aux Etats-Unis, une pointeuse badgeuse électronique fait scandale. Pour cause, elle a été installée dans les toilettes d’une entreprise ! Toujours en quête de plus de rentabilité, le patron d’une société basée à Chicago a donc choisi de limiter à 6 minutes par jour le temps autorisé aux toilettes.pointeuse

Pour les employés qui dépasseraient leur quota de minutes, un avertissement voire des punitions sont prévus. Pour se justifier, le patron explique que les allers-retours aux toilettes de ses collaborateurs auraient fait perdre « 120 heures de productivité au mois de mai ». Depuis, les syndicats ont porté plainte, des menaces qui n’effraient pas l’entrepreneur qui continue de faire badger chaque « pause-pipi ». Et pour faire passer la pilule plus facilement, il propose même aux salariés qui n’iraient pas aux toilettes des chèque-cadeaux d’une quinzaine de dollars !

La pointeuse est généralement bien acceptée par les employés. Plutôt que la menace, synonyme de sanction, ils considèrent le procédé comme normal et sont bien conscients qu’elle sert aussi bien les intérêts des dirigeants que les leurs. En cas de litiges, ils ont un moyen de se justifier devant la justice.

Des cas similaires en France ?

En France, on imagine mal un tel cas se produire, pourtant, en 2010, des salariés avaient également été sanctionnés. Eux étaient accusés de passer de 30 minutes à une heure aux toilettes plusieurs fois par jour c’est pourquoi ils ont été condamnés. Les cas sont bien-sûr très rares, les entreprises se contentent de contrôler le temps de travail en utilisant des pointeuses ou des badgeuses classiques.

En fonction de la société, il en existe différents modèles, comme la pointeuse électronique qui fonctionne avec un badge et permet simplement de comptabiliser les entrées et sorties du personnel.
D’autres utilisent des technologies de pointe, c’est le cas des badgeuses biométriques. Elles fonctionnent grâce à la reconnaissance des empreintes digitales, une méthode infaillible mais qui doit répondre à certaines recommandations de la CNIL.
On retrouve des guides entier dédiés aux modèles et à l’utilisation des pointeuses en entreprise comme ici sur le guide d’achat des pointeuses badgeuses.pointeuses badgeuses

Postez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *