Comment la GEPP transforme la gestion des compétences en entreprise ?

Par Michelle Kirauac le 6 octobre 2023
gepp entreprise

La gestion des compétences est un point crucial pour les services RH des entreprises. Depuis 2008, une méthode a été mise en œuvre pour améliorer le rapport entre les compétences des salariés et les objectifs d’une entreprise. 10 ans plus tard, cette méthode que l’on appelle aujourd’hui GEPP pour Gestion des Emplois et des Parcours Professionnel a été revue et corrigée pour s’inscrire dans une approche plus dynamique.

Alors qu’est-ce que la GEPP exactement ? Comment transforme-t-elle la gestion des compétences au sein d’une entreprise ? Pourquoi est-il pertinent de l’appliquer ?

La GEPP : c’est quoi ?

Anciennement GPEC, la GEPP est une solution RH qui permet de se faire une idée précise des ressources humaines présentes dans l’entreprise aussi bien en ce qui concerne les métiers que les qualifications et compétences. La Gestion des Emplois et des Parcours Professionnels a notamment pour but l’anticipation des besoins de l’entreprise pour répondre à ses attentes concrètes au niveau économique, social et juridique. Les enjeux de la GEPP sont donc de réduire les écarts entre les besoins actuels et futurs.

Il est à noter que la GEPP est obligatoire pour les entreprises de plus de 300 salariés.

Quelle différence entre la GEPP et la GPEC ?

Il n’est pas rare que GPEC et GEPP soient mises en comparaison très régulièrement. En effet, avant l’apparition de la GEPP, c’est la GPEC qui était mise en application. Le processus GPEC signifie Gestion Prévisionnelle de l’Emploi et des Compétences. Son objectif est de :

  • Réduire les difficultés en matière de recrutement
  • Résoudre les situations de sureffectif
  • Optimiser la formation
  • Développer les compétences des salariés
  • Améliorer la gestion des carrières
  • Réduire les risques et les coûts
  • Etc.

La différence entre GPEC et GEPP est avant tout une plus grande proactivité en ce qui concerne l’anticipation des besoins. La stratégie de l’entreprise devient ainsi plus réactive en fonction d’éléments économiques, géographiques et technologiques afin de mieux gérer les compétences des salariés dans l’entreprise. Cela étant, certains des objectifs GPEC restent bien entendu communs à l’accord GEPP.

gestion compétence

Quels sont les objectifs de la GEPP pour transformer la gestion des compétences en entreprise ?

L’accord gestion des emplois et des parcours professionnels permet de répondre à différents objectifs qui vont très largement permettre l’évolution de l’entreprise tels que :

  • Anticiper l’évolution des métiers et compétences : L’entreprise n’est ainsi plus prise au dépourvu et peut se préparer à des transformations technologiques, sociales, juridiques ou même environnementales de manière efficace. Elle va ainsi en amont pouvoir mobiliser les compétences et métiers dont elle aura besoin à court terme.
  • Optimiser la gestion des carrières des salariés : Les RH disposent ici de meilleurs outils d’accompagnement des salariés pour permettre à chacun au cours de sa carrière de revaloriser ses compétences, de gagner en mobilité professionnelle, d’accéder à la formation, etc. Les carrières évoluent de manière concrète et chaque salarié peut ainsi préserver sa valeur sur le marché de l’emploi.
  • Bénéficier d’un recrutement plus efficace : Le recrutement est, lui aussi, bien entendu optimisé grâce au processus GEPP. Grâce à des outils adaptés, le ciblage des profils et compétences est largement facilité, ce qui permet à l’entreprise de recruter avec d’autant plus de justesse.
  • Etc.
A lire aussi :   Photophiles, la chaîne Youtube pour apprendre les techniques de la photographie

Que retenir de la GEPP ?

En conclusion, les entreprises sont accompagnées depuis 2008 avec une méthode dédiée à améliorer la cohérence entre les compétences des salariés et les enjeux de l’entreprise. Cette méthode s’appelait GPEC (Gestion Prévisionnelle de l’Emploi et des Compétences) et elle a été remaniée en 2018 pour mieux coller aux besoins des entreprises. Elle est alors devenue la GEPP (Gestion des Emplois et des Parcours Professionnel). Aujourd’hui, la GEPP permet notamment de :

  • Anticiper les besoins de l’entreprise
  • Mieux appréhender l’évolution des métiers et compétences
  • Optimiser la gestion des carrières
  • Recruter de manière plus efficace
  • Réduire le turn-over
  • Augmenter l’engagement et la motivation
  • Améliorer la productivité
  • Etc.

La mise en œuvre d’une méthode GEPP est obligatoire pour toutes les entreprises de plus de 300 salariés.

Postez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *