L’importance de l’assurance décennale pour les artisans du bâtiment entrepreneurs

Par Franck Lamarreau le 8 juillet 2024
assurance décennale bâtiment

Faire construire sa propre maison reste, aujourd’hui encore, le rêve de beaucoup de Français. C’est pour cela que de nombreux foyers économisent patiemment leur argent, puis planifient longuement les opérations avant de se lancer dans de longs mois de travaux. On imagine d’autant plus leur colère quand ils constatent, au fil des années suivant la clôture du chantier, que des erreurs ont été commises par les couvreurs ou les plombiers ! Et on mesure alors toute l’importance d’avoir souscrit une assurance décennale pour les artisans du bâtiment travaillant pour leur propre compte. Mais de quoi s’agit-il exactement ?

L’assurance décennale, une protection juridique et financière pour les artisans du bâtiment

Pour les artisans du bâtiment travaillant en freelance, l’importance de l’assurance décennale est triple. D’abord, cela signifie qu’ils seront protégés juridiquement en cas de litige avec un client concernant d’éventuels travaux défectueux. Les assureurs prendront le relais pour gérer le contentieux. D’autre part, souscrire une telle protection garantit également d’être couvert financièrement en cas de travaux de réparation à fournir, et ce pour les dix années suivant la livraison du chantier.

Or, de telles manoeuvres coûtent cher, assez pour mettre en péril une petite entreprise mise en demeure d’effectuer ces travaux. Avec l’assurance décennale, pas de problème : ce sont les assureurs qui s’acquitteront du paiement de ces sommes. Enfin, avoir contracté une assurance décennale auprès d’un organisme sérieux et réputé comme APRIL Construction constitue un gage de crédibilité auprès des clients.

Contracter une assurance décennale pour rassurer sa clientèle

En effet, un client potentiel cherchant à faire appel à un artisan du bâtiment se tournera plus facilement vers un interlocuteur ayant souscrit une garantie décennale. Pour lui, c’est déjà s’assurer une certaine tranquillité d’esprit. Il sait que les désagréments surgissant dans les dix années suivant la fin du chantier seront couverts, sans devoir s’engager dans une foule de démarches coûteuses et compliquées.

En effet, les sommes en jeu sont souvent faramineuses au regard du train de vie des clients. Et si l’assurance décennale ne couvre pas l’ensemble des malfaçons potentielles, elle s’avérera efficace pour les dommages les plus sérieux. Ces derniers concernent les vices compromettant la solidité de l’ouvrage ou ceux qui le rendent impropre à sa destination. Tout ceci englobe par exemple les dommages affectant la charpente ou l’étanchéité de la bâtisse.

A lire aussi :   Ce qu’il faut savoir avant de faire un prêt personnel

artisans bâtiment entrepreneurs

Comment s’y prendre pour bien choisir son assurance décennale ?

Reste désormais une question essentielle. Il existe différents types d’assurances décennales. Aussi, comment faire pour choisir celle qui vous conviendra vraiment ? Premier conseil à respecter absolument, prenez le temps de bien comparer les différents acteurs présents sur le marché. Certains proposent des offres spécialement adaptées aux entreprises ne produisant que de petits chiffres d’affaires annuels .

Par ailleurs, tournez-vous vers des compagnies d’assurance spécialisées dans le secteur du bâtiment. Les assureurs généralistes se montrent souvent moins réactifs et efficaces quand les litiges portent sur des sujets techniques et pointus. Enfin, portez votre choix sur un acteur à la réputation clairement établie. Et n’allez pas automatiquement vers le moins cher : votre sérénité n’a pas de prix.

Postez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *