A quoi sert une société de recouvrement ?


Accueil > Société et vie pratique

A quoi sert une société de recouvrement ?

Camille Lafranger - le 7 août 2017 - 0 commentaires

Face au nombre toujours plus important du nombre de défaillances des entreprises et des ménages, les créanciers essaient de se protéger en sollicitant de plus en plus de garanties. Les bailleurs essaient de faire des sélections lors de la mise en location d’un bien immobilier en sollicitant un certain niveau de salaires et des garanties annexes (cautions solidaires d’un organisme ou des parents). Pourtant, malgré toutes ces précautions, le recouvrement peut être difficile pour le créancier. ils peuvent avoir intérêt à se faire aider d’une société de recouvrement pour obtenir le règlement d’une créance.

Comment procéder pour recouvrer ses créances ?

Tout d’abord, le créancier devra se munir d’un titre exécutoire pour solliciter le recouvrement de sa créance si le créancier ne dispose pas d’une copie exécutoire. Soit il engage directement les voies d’exécution par le biais d’un avocat et d’un huissier de justice, soit il sollicite l’aide dun cabinet de recouvrement. Il parait quelquefois judicieux d’avoir recours à une telle société car il dispose d’une structure adaptée qui tentera au préalable le recouvrement amiable de la créance. Si aucune solution n’est possible, il ne manquera pas de saisir le tribunal pour obtenir une injonction de payer ou un jugement en fonction du montant de la créance. Toutes les procédures pourront être engagées par les sociétés de recouvrement : saisie attribution, saisie des rémunérations ou même saisie vente. En tout état de cause, ce genre de société semble mieux armée qu’un créancier qui ne connaît pas toujours les dédales de la justice.

Quels sont les créanciers qui peuvent solliciter l’aide d’une société de recouvrement ?

A la vérité, tous les créanciers peuvent avoir intérêt à solliciter les conseils et l’aide de ces sociétés. Il peut s’agir par exemple d’une banque pour le recouvrement des crédits immobiliers ou les crédits à la consommation. La société de recouvrement connaît les réglementations applicables et notamment les délais de forclusion qui peuvent rendre la créance irrécouvrable si les délais ne sont pas respectés. Mais il peut s’agir également de bailleurs, des fournisseurs de téléphonie ou d’énergie mais également des créanciers alimentaires. Il peut s’agir d’un parent qui ne paie pas sa pension alimentaire. Des voies de recours adaptées à ce type de débiteur sont ouvertes par le biais d’une action directe, par exemple.

Le recouvrement d’une créance n’est pas toujours aisé et il est important d’agir dès le premier impayé ; Il peut être intéressant de se faire accompagner pour gagner du temps, se concentrer sur son projet d’entreprise et garder toute son énergie, tout en ne maîtrisant pas les règles applicables et les délais pour agir.







Vous avez aimé cet article, recommandez-le à votre réseau :



Laisser un commentaire