Aménagement paysager : comment créer un jardin japonais

Par Bernard Billot-Lefebvre le 20 mars 2020
aménagement paysager

Avec la mondialisation des cultures et des traditions, l’Occident s’est ouvert à toutes sortes de traits caractéristiques des autres continents. L’Asie et ses mystères philosophiques fut dès le XVIIIème siècle, une source d’inspiration pour les poètes et les romanciers, qui y ont décelé une sérénité et un charme proches de ce que la Nature a de meilleur à offrir. Ils en ont donc extrait de nombreux aspects culturels, propres à nourrir leur art.

Cependant, la culture asiatique, et en particulier nippone, n’a pas seulement influencé les esprits de ceux qui s’attachent à décrire la Nature et les Hommes. Elle a aussi permis aux jardiniers d’Europe de découvrir une autre manière de reproduire l’esthétique sauvage, en appliquant des principes tout à fait différents de ceux en vogue dans le Vieux Monde. Créer un jardin japonais, c’est faire émerger toute la puissance discrète et l’irrégulière franchise de la nature, un cadre propice à la méditation et au recueillement. Présentation.

Les plantes typiques du jardin japonais

Bien que le jardin japonais vise à reproduire une certaine effervescence de la Nature, il est avant tout un espace soigneusement contrôlé où chaque plante a un rôle à jouer dans l’harmonie des lieux. Ici, les végétaux sont régulièrement taillés pour donner une cohérence esthétique à l’ensemble. On appelle ces végétaux qui poussent en pleine terre des « niwaki ». Il peut alors être utile de faire entretenir son jardin par un paysagiste, vous bénéficierez ainsi d’un savoir-faire expert pour l’épanouissement de votre espace extérieur.

Les plantes les plus adaptées sont évidemment originaires du pays du Soleil-Levant. On pense notamment aux érables du Japon ou aux cerisiers ornementaux. Les plantes qui affectionnent la terre de bruyère comme les azalées, les rhododendrons ou encore les camélias s’intègrent également très bien à l’ambiance à la fois sobre et fleurie des jardins zen. Enfin, créer un jardin japonais avec quelques bambous savamment disposés permet de parachever l’ambiance asiatique de votre espace.

créer un jardin japonais

Créer un jardin japonais au fil de l’eau

Le jardin japonais est avant tout destiné au recueillement et à la méditation. Ainsi, tout l’environnement doit être pensé pour diffuser une ambiance calme et apaisante. L’ajout de points d’eau participe grandement à ce sentiment. Pour les petites surfaces, une fontaine à jets ou un petit bassin permettront d’inclure sans trop de travaux cet élément indispensable à la création d’une zone hors du temps et propice à la reconnexion avec la Nature.

Si vous disposez de suffisamment de place et que vous pouvez vous appuyer sur le savoir-faire technique d’un artisan qualifié, il est fortement recommandé d’implanter un circuit d’eau. En effet, le bruissement des ondes est un élément à part entière de l’ambiance, très important lorsque l’on décide de créer un jardin japonais véritable. Une petite rivière qui se jette dans un large bassin, dans lequel des carpes Koi s’ébattent, est le must en matière de jardins zen !

Les éléments de structure, indispensables au jardin japonais

Reconstitution de la Nature en miniature, le jardin japonais est aussi un passage entre le monde physique et celui des esprits. A ce titre, il accueille en son sein de multiples structures symboliques, qui favorisent une attitude propice à la rencontre spirituelle. Comme dans les sanctuaires shinto, les jardins japonais sont souvent pourvus de portiques et de pontons, en matières naturelles comme le bois ou la pierre, qui laissent passage au sacré à l’intérieur des espaces privés.

Créer un jardin japonais, c’est aussi mettre en place un lieu de contemplation pour l’âme. Il est donc nécessaire de l’agrémenter de décorations comme des Bouddhas, des statues ou des lanternes. Les lignes courbes et l’irrégularité sont ici les principes directeurs de l’harmonie ambiante. Veillez donc à utiliser des pierres et des galets non travaillés pour délimiter l’espace, créer des pas japonais pour vous promener sans déranger les lieux et surtout ne jamais semer en ligne droite le long de vos allées !

Postez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *