Comment fonctionne un aspirateur ?

Par Nico Durand le 11 février 2019
fonctionnement d'un aspirateur

Vous utilisez très certainement un aspirateur traîneau, balai ou encore robot. Parions que vous vous êtes posé au moins une fois la question de savoir comment fonctionnent ces machines qui nous aident dans l’accomplissement de nos tâches quotidiennes. Car il est toujours intéressant d’en connaître le fonctionnement, ne serait-ce que pour d’éventuelles réparations à venir, pour l’entretien ou tout simplement pour sa culture personnelle.

Cet appareil électroménager est donc composé :

  • de brosses ou suceurs par lesquels l’air entre
  • d’un flexible ou tube pour transporter l’air à l’intérieur de l’appareil
  • d’un sac ou cuve pour retenir les poussières
  • d’un filtre moteur pour préserver le moteur des microparticules
  • d’un moteur qui crée le flux d’air nécessaire à son fonctionnement
  • de filtres de sortie d’air qui retiennent les microparticules pour assurer une bonne qualité de l’air
  • la dernière partie de l’appareil étant la sortie d’air.

Tous ces éléments précités participent au bon fonctionnement de l’aspirateur dont voici le précepte : le moteur alimenté crée une dépression au niveau du ventilateur à l’arrière de l’appareil ce qui génère un flux d’air en continu. Ce flux d’air qui passe par le tube aspire la poussière préalablement décollée par la brosse. La poussière arrive dans la cuve, elle est retenue par un filtre tandis que l’air continue son chemin vers le moteur et vers le filtre de sortie d’air pour enfin ressortir à l’arrière de l’appareil.

Description de l’aspirateur robot

L’aspirateur robot, est un appareil en forme de disque d’environ 35 cm de diamètre et 10 cm de hauteur. Il peut nettoyer tout type de sols de manière autonome. Cet appareil est doté de brosses rotatives latérales et des brosses principales qui décollent efficacement la poussière du sol pour ensuite être aspirée dans le réservoir.

L’aspirateur robot ne possède pas de sacs et doit ainsi être vidé régulièrement. Les brosses latérales permettent un nettoyage dans les coins. Cet appareil de petite taille peut passer sous les meubles et les endroits difficiles d’accès, qu’un aspirateur classique ne saurait atteindre. Il peut également passer sur des petits obstacles de moins de 1 cm de hauteur comme les tapis par exemple. Pour sa navigation, il est muni de capteurs qui lui permettent de changer de direction automatiquement quand il rencontre un obstacle ou pour éviter les chutes.

Caractéristiques de l’aspirateur balai

L’aspirateur balai fonctionne également sur le principe de la dépression : une différence de pression au niveau du ventilateur à l’arrière de l’aspirateur créant un vide à l’intérieur de celui-ci et permettant l’aspiration au niveau de la brosse en contact avec le sol.

L’aspirateur balai est léger et pratique, mais destiné aux petits nettoyages. En général, il fonctionne avec une batterie rechargeable. Il existe deux grandes catégories d’aspirateur balai, à savoir : le classique et le stick.

  • Le classique est celui que nous connaissons tous avec son centre de gravité plutôt concentré vers le bas, ce qui oblige l’utilisateur à soulever beaucoup plus de masse lors de son utilisation. Sa forme permet un rangement facile en position verticale. De plus, parmi les aspirateurs classiques, vous trouverez les aspirateurs laveurs 2-en-1 qui combinent la fonction aspiration et la fonction serpillière, tel que décrit sur le site https://www.leguideaspi.fr/aspirateur-laveur/.

Le stick, comme par exemple Dyson assez léger et plus facile à utiliser, car son bloc-moteur se trouve en haut de l’appareil. Il souffre d’un faible volume de réservoir.

C’est quoi un aspirateur traîneau ?

L’aspirateur traîneau a la forme d’un œuf monté sur des roulettes. Il est doté d’un tuyau flexible raccordé à un manche métallique auquel seront fixés les différents accessoires du nettoyage selon vos besoins. Son principe de fonctionnement est identique à l’aspirateur balai, à savoir la différence de pression permettant l’aspiration.

On le choisit plus gros pour les grandes et moyennes surfaces et on opte pour les modèles compacts pour de plus petites superficies. C’est l’aspirateur le plus vendu sur le marché du fait de son excellent confort d’usage, de sa maniabilité dans les endroits difficiles d’accès et de sa puissance d’aspiration hors pair. Son inconvénient est qu’il n’est pas adapté au nettoyage des escaliers.

Pour finir, peu importe le type d’aspirateur que vous possédez, ils fonctionnent tous sur le même principe : un différentiel de pression dont l’origine se situe au niveau des pales du ventilateur. Ce n’est donc pas la poussière que l’on aspire, mais l’air ambiant autour de la brosse. Et comme il se créé un flux d’air, tous les corps solides (poussières et autres) sont charriés, tels une rivière.

Postez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *