Comment partir en vacances à moindre coût ?

Par Jose Daphinel le 24 mai 2018

Voyager à moindre coût : qui n’en rêve pas ? Et c’est notamment possible avec un peu plus de minutie et de rigueur dans les préparatifs de son projet.

On parle surtout de comparaison de prix et de mise en concurrence des différentes offres et propositions des prestataires de voyage. Et d’ailleurs, aujourd’hui, plusieurs plateformes dédiées à ce genre de service sont disponibles. Mais outre de passer par cette démarche, il est quelques astuces que vous puissiez mettre à profit afin de réduire encore plus votre budget vacances. Le point.

Les codes promos

Les sites de réservations sont réputés vous faciliter la recherche des hébergements, des moyens de locomotion, des activités et même des vols, et ce, peu importe la destination que vous avez choisie. Mais ce n’est pas tout. Selon la saison, et le pays que vous souhaitez notamment visiter, vous pouvez aussi y trouver des promotions. Tel est le cas par exemple sur http://univers-vacances.fr/tui/code-promo-tui.

Comme lors de l’utilisation de n’importe quel code promotion, il suffira alors d’entrer les mots clefs pendant la réservation de ses prestations pour profiter d’une réduction. Ce peut être de 5 % ou plus selon le cas.

Attention toutefois, les codes promotions, non seulement varient fréquemment, mais peuvent disparaitre aussi facilement qu’ils sont arrivés. Si vous avez envie d’en profiter, commencez d’ores et déjà l’organisation de votre voyage.

Voyager à contre-saison

C’est une technique qui ne fonctionne que vous pour les touristes aguerris, qui ne voyagent pas avec des enfants ou qui ne sont pas soumis au respect des calendriers scolaires. Mais elle fonctionne.

Si pendant la haute saison, due à la grande influence, vous avez à payer 30 à 50 % plus cher les services des prestataires de voyage, cette idée ne semble plus aussi superflue qu’il n’y parait.

Vous pouvez trouver un vol beaucoup moins cher. Et il en sera de même de votre hébergement. Mieux ! Vous n’aurez pas à subir la foule dans les sites touristiques et dans la rue. Tout sera plus facile !

Mais il reste un inconvénient malgré les divers avantages de voyager en basse-saison. Certaines attractions ne vous seront pas accessibles. D’un pays à un autre, il est toujours des prestataires qui ne proposent leur service que pendant la saison touristique. Tout n’est donc plus qu’une question de priorité.

Évaluer le coût de la vie

Le choix de votre destination peut aussi impacter sur votre devis de voyage. En effet, il est certains pays où le coût de la vie est plus cher que dans d’autres.

Forte heureusement, afin de vous permettre de faire le bon choix, quelques articles sur internet vous proposent les destinations les plus modiques aux mondes et celles les plus chers.

Attention aux fausses idées ! Choisir une destination pas chère ne signifie pas que vous ne profiterez pas d’un cadre unique et d’un dépaysement total. Malgré que les propositions ne soient pas véritablement des sites touristiques, il n’en demeure pas moins que vous y passerez un bon séjour, à bronzer sur la plage et à goûter à certaines activités originales. Vos critères peuvent demeurer les mêmes.

Préférer les activités gratuites

Pendant les vacances, et selon la destination, il y a forcément quelques incontournables : sites touristiques et historiques, parc d’attraction ou réserve naturelle en tout genre, dégustation et visites, etc. Certaines sont gratuites, d’autres non.

Bien évidemment, si vous souhaitez minimiser les dépenses à faire au cours de votre séjour, les activités gratuites sont à prioriser. Il n’en demeure pas moins que vous devez réserver quelques sous pour les différents imprévus. Notamment si vous voyagez avec un enfant, vous aurez bien du mal à éluder les parcs d’attractions, qui coûtent quelques dizaines d’euros l’entrée.

Le mieux est de limiter dès le départ le budget à mettre dans les attractions sur place. Ainsi, vous aurez moins de mal à gérer vos finances et à faire un tri une fois sur place. Et quid à parler de devis justement, vous devez prévoir toujours un petit imprévu de l’ordre de 20 % du budget total du voyage dans votre sacoche. Question de sécurité oblige.

Manger, oui, mais pas n’importe où

C’est bien connu ! Les voyages à l’étranger sont de bonnes occasions afin de goûter à leurs spécialités locales et permettre à vos papilles de s’évader à leur tour. Néanmoins, ce n’est pas une raison pour manger n’importe où.

Les restaurants tape-à-l’œil et les grandes enseignes sont à éviter le plus possible. Préféré les petits bistrots qui sont aussi généralement le point de rendez-vous des locaux. De quoi vous permettre par’ la même occasion donc de bien vous immerger dans l’ambiance du pays.

Selon votre système d’hébergement, il se peut même que vous ayez à éviter les prestataires de ce genre. Tel est le cas notamment si vous avez choisi de loger chez un local ou de louer, voire prêter, un appartement tout équipé.

Postez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *