Comment trouver l’amour après 50 ans ?

Par le 10 août 2018

Même après 50 ans, il n’est pas trop tard pour trouver l’amour

A l’âge de 50 ans, il n’est pas rare de se retrouver célibataire : divorce difficile, activités professionnelles trop stressantes pour avoir une situation familiale stable ou encore de multiples déceptions qui ont amené à un isolement et au célibat. Cependant, même après 50 ans, il est encore possible de trouver l’âme sœur. Zoom sur les différentes méthodes qui vous permettront peut-être de rompre votre solitude et de bâtir quelque chose de sérieux.

Les agences matrimoniales, une valeur sûre pour des rencontres séniors de qualité

Les agences matrimoniales existent depuis des décennies. Plusieurs acteurs se partagent le marché et proposent des prestations diverses pour vous aider à trouver votre âme sœur. Les agences matrimoniales sont plus onéreuses que les sites de rencontre classiques, mais apportent des avantages et des services indéniables : mise à disposition d’un coach pour améliorer votre profil et votre façon de vous présenter, des séances d’entretien individuel pour vous permettre de gagner en assurance, des présélections de profils qui vous correspondent…

Des agences matrimoniales comme Fidelio Rencontres Seniors (http://www.fidelio-seniors.fr/rencontres-seniors.html) sont spécialisées dans la mise en relation des seniors. Parce qu’après 50 ans, les envies et les objectifs se font plus précis, ces agences vous permettent généralement d’optimiser les rencontres, et vous aider à faire le bon choix.

Les sites de rencontre, accessibles mais pas sans risque

Avec la révolution Internet, les sites de rencontre ont littéralement envahi le marché. Certains sont totalement gratuits (généralement accompagnés de publicités) et d’autres payants, sous forme de forfait annuel. Très bon marché, de nombreuses personnes se sont mises à fréquenter ces sites, à la recherche de la personne idéale.

Si ces sites ont permis à certains de trouver chaussure à leur pied, ils ne sont pas sans risque : possibilité d’arnaques (demande d’argent pour aider votre interlocuteur), personnes non sérieuses qui ne recherchent que l’aventure d’un soir, mensonge sur le profil, ou encore soupçons de prostitution.

Sur ces sites de rencontre, l’utilisateur est souvent livré à lui-même : pas de conseiller, difficulté de contacter les administrateurs, pas ou peu de sanction contre les personnes indélicates… Ces sites peuvent être utiles pour rompre votre célibat, mais vous devez redoubler de vigilance, surtout pour les seniors, que certaines personnes n’hésitent pas à contacter pour obtenir une certaine stabilité, mais sans amour.

Les activités dédiées aux célibataires

Dernière possibilité pour rompre le célibat : participer à des rencontres via un cercle amical ou participer volontairement à des activités entre célibataires. Dans certaines communes, ce genre d’événement est organisé via des associations ou des amicales, afin de rompre la solitude et l’isolement.

Il existe aussi la possibilité de participer à des associations ou à des clubs, pour rencontrer du monde et pour forcer le destin. C’est en côtoyant le maximum de personnes que l’on peut, par chance, trouver la personne que l’on attend depuis des années.

Cette méthode, qui a le mérite de nous faire progresser à notre rythme en toute autonomie, n’est pas garantie de succès. Si vous manquez d’assurance, vos chances de réussite sont fines.

Postez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *