Confiez la gestion de votre patrimoine immobilier à un organisme spécialisé comme la SCPI !

Par Yasmine Lacroix le 16 avril 2018

Pour devenir propriétaire d’une quote-part dans un parc immobilier et pour profiter d’un prorata des loyers, un investisseur doit se souscrire à une SCPI ou Société Civile de Placement Immobilier. C’est le mode d’investissement le plus utilisé en matière d’immobilier locatif car il offre de nombreux avantages qui sont très attractifs et immédiats. Notons qu’il existe actuellement 174 SCPI en France et il existe également des SCPI étrangères, à dimension européenne.

Les méthodes d’acquisitions et les types de SCPI

La majorité des organismes de gestion en France sont encore des sociétés très récentes. Leurs principes de base restent les mêmes, même si chacun d’eux ont ses propres particularités. Il est à rappeler qu’une SCPI peut être acquise via quatre méthodes : au comptant, à crédit, en démembrement ou en assurance vie. Ce qui facilite la réalisation de l’investissement et l’optimisation du rendement au profit des investisseurs. Et il existe plusieurs types de SCPI françaises, à savoir : la SCPI Corum, la SCPI Actipierre Europe, la SCPI Efimmo 1, la SCPI Epargne Pierre,la SCPI Epargne Foncière, la SCPI Ficommerce à crédit,la SCPI Eurovalys, la SCPI Novapierre Allemagne, la SCPI Patrimmo Commerce, la SCPI PF grand Paris et la SCPI Patrimmo Croissance. Et en ce moment, les meilleures SCPI en France sont : la SCPI Immorente, la SCPI Edissimmo, la SCPI Rivoli Avenir Patrimoine, la SCPI Elysée Pierre et la SCPI Notapierre.

Les obligations et les missions des SCPI

Le fait d’investir SCPI consiste à confier à une société de gestion les problèmes : de gestion, de localisation, de fiscalité, de risque, de revenus complémentaires, de durée, de fiscalité, de rentabilité, de revente et de flexibilité. C’est aussi une solution pour faire face à la crise financière en France et à la dématérialisation des liquidités. Ce qui implique que le souscripteur n’investisse pas dans un immobilier bien déterminé mais plutôt dans un parc immobilier qui est composé de nombreux biens se trouvant dans des endroits différents. Ainsi, la SCPI est chargée de réunir tous les fonds et de choisir les actifs qui vont constituer le patrimoine. Elle est également tenue de gérer les biens ainsi que les investissements et d’effectuer le paiement des revenus que doivent percevoir chaque associé ou détenteur de parts. Il faut souligner qu’un organisme de gestion est habilité par l’Etat et est supervisé par l’AMF ou Autorité des Marchés Financiers dans le but de protéger les intérêts des investisseurs. En bref, la sécurité des investissements est entièrement garantie dans le cadre d’une SCPI.

Postez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *