Quelques conseils pour réussir une formation en coiffure

Par Marc Vilmartz le 9 mai 2017
un coiffeur en plein travail

Lorsque l’on envisage de devenir un coiffeur professionnel, la première chose à faire est de suivre une formation après un niveau au moins troisième. En effet, le métier ne s’improvise pas, il faudra l’apprendre pour obtenir un diplôme. Quelques conseils sont présentés dans cette rubrique afin de réussir la formation.

Ce qu’il faut faire pour réussir une formation en coiffure

Pour réussir sa formation coiffure notamment son CAP ou Certificat d’Aptitude Professionnel, quelques conseils sont à prendre en considération. Le premier c’est d’apprendre à maîtriser le stress. Les trous de mémoire, les difficultés à s’exprimer à l’oral, les mains qui tremblent,… peuvent faire échouer à l’examen. Il faut donc penser à inspirer et à expirer profondément et de se déconnecter des émotions. Puis, il est recommandé de choisir avec précaution le modèle. L’idéal est de choisir une personne parmi ses proches, sa famille. Si c’est possible, il est préférable de prévoir un second modèle. Ensuite, pour réussir sa formation en coiffure, il faut être perfectionniste en faisant en sorte de tout surpasser. Il est conseillé par exemple d’effectuer un coiffage et non un simple séchage. Mais, il faut aussi être créatif en proposant des coupes ou des couleurs originales.
Pendant le jour de l’examen, il faut mettre ses atouts de son côté pour réussir la formation. Pour cela, on doit soigner sa coiffure, sa tenue et ses ongles. Enfin, on doit porte également un soin particulier à l’observation de la gestuelle et à celle des professeurs et maîtres de stage pour montrer au jury qu’on maîtrise les gestes basiques.

Le programme dans la formation en coiffure

Le programme du CAP coiffure comprend des enseignements et des épreuves dans les enseignements généraux, comme le français, l’Histoire-géographie, les mathématiques et les sciences, mais aussi de l’EPS, en plus des matières professionnelles appliquées au domaine. On retrouve ainsi au programme de la prévention pour la santé et l’environnement, de la communication, de la biologie générale et appliquée, de la technologie des produits et des matériels, toutes les techniques professionnelles de shampoings, de soins, de colorations, de permanentes, de coiffage, de séchage et de coupes. Enfin, on trouve des enseignements artistiques, une connaissance des milieux de travail, et une formation en vente des produits et services.

Postez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *