Lyme : aménager son jardin pour se protéger des piqûres de tiques

Par Simon Plesk le 24 août 2017

Selon plusieurs études qui ont été réalisées en Europe de l’Ouest, entre 30 et 50% des piqûres de tiques se produisent dans les jardins municipaux et les jardins privés. À travers ces études, on se rend compte qu’il est possible d’agir contre ce fléau et surtout lutter contre la propagation de la Lyme. En effet, si le risque de vous faire piquer par des tiques en ville est quasi nul, tout peut se jouer au niveau de votre potager en campagne. En effet, cette espèce aime particulièrement les milieux humides.

Au jardin, évitez l’ombre et l’humidité

Ce sont deux conditions particulièrement favorables à leur développement. Par conséquent, il est important d’éviter, lorsque vous êtes dans un jardin, l’ombre et l’humidité. N’hésitez pas alors à aménager votre jardin en créant des espaces dégagés et ensoleillés. Pour cela, faites appel à un prestataire de qualité pour l’aménagement de votre jardin, notamment l’élagage de la base des arbres, l’enlèvement des tas de feuilles, le placement des haies et des massifs loin des zones fréquentées. À noter qu’il faut toujours laisser sécher entièrement la pelouse entre deux arrosages.

Si vous habitez dans une maison qui jouxte avec une forêt, n’hésitez pas à aménager une bande de 1 mètre de large en utilisant des plantes espacées sur du paillis sec ou du gravier. Les aires de jeux et les espaces de pique-nique peuvent d’ailleurs être traités de la même manière.

Déparasiter les animaux

Vos animaux domestiques (chiens, chat) de même que les animaux sauvages peuvent ramener des tiques adultes. Ceux-ci pourront pondre de nombreux œufs dans votre jardin et ainsi se propager rapidement. Il faut alors veiller au déparasitage de vos animaux domestiques à l’aide de répulsifs ou d’acaricides. Pour les animaux sauvages, la tâche est un peu plus compliquée, mais il est possible d’installer une clôture afin d’éviter le passage d’animaux tels que les chevreuils qui sont très appréciés des tiques.

Favorisez leurs ennemis naturels

Les tiques ont très peu d’ennemis naturels. Cependant, des témoignages concordants indiquent que les pintades et les poules sont de redoutables mangeurs de tiques. Par conséquent, vous pouvez en avoir dans votre jardin. Vous pouvez aussi utiliser les vers microscopiques qui sont inoffensifs pour l’homme et les animaux domestiques, mais qui restent très efficaces pour lutter contre les tiques. On a, par ailleurs, les champignons entomopathogènes qui parasitent les tiques et finissent par les tuer.

Postez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *