Les différents métiers de la comptabilité

Par Nico Durand le 21 novembre 2018
Métiers comptabilité

La comptabilité est la discipline qui consiste à mesurer, estimer, analyser et expliciter les masses et les flux monétaires et financiers au sein d’une organisation (entreprise, association…), d’un projet ou d’un individu. Indispensable dans toute activité qui comprend des paiements, ce secteur est investi par de nombreux professionnels. En France, on distingue plusieurs métiers qui ont chacun leur responsabilité. On vous propose de faire le tour des différentes professions de la comptabilité.

L’expert-comptable : chef d’Orchestre des flux financier

En haut de l’échelle, on trouve l’Expert-comptable, métier régi par un titre accordé par l’Ordre des Experts Comptables. L’expert-comptable joue un rôle de conseil qui a des influences qui vont bien au-delà du simple périmètre de la comptabilité elle-même. Il aide les responsables à prendre des décisions stratégiques et accompagne chefs d’entreprises, créateurs ou responsables d’associations.

Il est également chargé de certifier les comptes annuels de l’entreprise pour garantir que ces derniers sont conformes.

Enfin, il peut conseiller sur des domaines plus variés comme des aspects juridiques ou administratifs.

Devenir expert-comptable est un long parcours qui amène à Bac +8. Généralement, il s’agit de comptables qui poursuivent leur carrière.

Il exerce ensuite en cabinet (exemple) ou au sein d’une grande entreprise.

Le comptable

Diplômé d’un bac +3 ou bac +5, le comptable intervient sur des aspects plus opérationnels. Sa première mission sera d’assurer le suivi de la comptabilité d’une entreprise, association ou projet. Il voit donc passer les factures, fiches et paies, paiement et se charge de les classer dans les bons comptes de résultats. Il peut également jouer un rôle de conseil, notamment sur le formatage des documents comptables, sur les processus à respecter ou sur des opportunités fiscales ou de financement.

Dans la fonction publique, on retrouve un métier similaire mais qui a son propre titre : le comptable public. Ce dernier, contrairement au privé, ordonne les mouvements de fonds sans réaliser lui-même les opérations, conformément au droit budgétaire français.

Le comptable peut être accompagné d’assistants comptables qui tiennent un rôle opérationnel et moins stratégique mais qui réalisent au quotidien des tâches similaires.

Le commissaire au compte

Le commissaire aux comptes est un autre métier régit par un statut spécifique. Parfois confondu avec l’expert-comptable, les missions de ce professionnel sont pourtant bien spécifiques. Son intervention est obligatoire dans certaines situations.

Il est chargé de mener des audits de situations comptables afin de certifier la bonne foi des comptes de l’organisation qu’il analyse. Cela permet de rendre compte de différences entre les comptes déclarées et ceux analysés. A la clé, l’objectif est de garantir que les comptes de l’organisation n’intègrent pas d’anomalies.

Il pourra par exemple intervenir en amont d’une vente ou cession d’entreprise pour rassurer les repreneurs.

Les métiers de la paie

Il existe également une branche spécifique de métiers qui touchent au domaine de la paie. On est donc à la frontière entre les métiers de la comptabilité et des ressources humaines. Nous avons notamment les gestionnaires de paie ou responsables de paie en charge d’éditer et de vérifier les fiches du même nom.

Postez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *